Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Etudes à l'étranger

City trip : let’s go to London !

Publié par
Le Petit
, le
City trip : let’s go to London !

À la fois excentrique et conservatrice, Londres est unique en son genre et infiniment riche sur le plan culturel. Au-delà de ses illustres monuments, elle abrite des centaines de musées et la plupart sont gratuits ! À seulement 2h15 de Paris en Eurostar, la capitale britannique, plus chère que la plupart des grandes villes européennes, peut aussi être une destination week-end à prix doux. Suivez le guide !

Les visites immanquables

Les soldes à Londres Faire les soldes en hiver à Londres est une activité en tant que telle, voire une institution. Ils commencent dès le Boxing Day, soit le lendemain de Noël, avec des bonnes affaires de moins 50 % à moins 80 %. C'est traditionnellement le célèbre grand magasin Harrod's qui lance cette période de soldes tant attendue qui se poursuit jusqu'à fin janvier.

Sachez aussi, en bons shopping addicts, qu'il n'est pas forcément plus avantageux d'attendre la fin des soldes pour acheter : les démarques se font très vite, quasiment dès le lancement des soldes. Elles concernent tous les magasins, et dans une moindre mesure, les magasins vintage et les "charity shops" qui sont déjà peu chers. Mais qu'il s'agisse de grands ou de petits créateurs ou même de grandes chaînes, tout le monde s'y met !

La Tamise Ce fleuve, long de 338 km, traverse Londres d'est en ouest, créant une frontière naturelle qui scinde la ville en deux. C'est au nord de Londres que se trouvent la plupart des attractions touristiques et la quasi-totalité des musées. Le Sud pourtant rattrape son retard, les quartiers populaires qui le composent sont en plein essor et il faut désormais traverser le fleuve pour se rendre dans certains clubs parmi les plus branchés du moment. Si la Tamise a été par le passé un fleuve très pollué à cause des eaux usées déversées par les industries au plus fort de la révolution industrielle, de vastes opérations de nettoyage ont débuté en 1974 et aujourd'hui la Tamise est un fleuve propre où les poissons sont revenus.

Big Ben Du haut de ses 96 mètres, Big Ben est la grande cloche de 13,5 tonnes située au sommet de l'Elizabeth Tower, la tour de l'horloge du Palais de Westminter. L'imposante cloche rythme les journées londoniennes de son célèbre carillon. Achevée en 1859, cette tour d'horloge est un symbole national. Depuis 2003, Big Ben s'est mise à pencher de manière spectaculaire, s'inclinant un peu plus chaque année. Et depuis 2012, cela commence à se voir à l'œil nu ! En juin 2012, suite à une proposition du Parti conservateur, il a été accepté que la tour soit renommée Elizabeth Tower, en l'honneur de la Reine, assise sur le trône depuis 60 ans.

National Gallery Au nord de Trafalgar Square, le musée situé dans un vaste bâtiment de style néoclassique abrite l'une des plus belles collections de tableaux au monde de maîtres d'Europe occidentale. Réparties en quatre ailes, les collections, plus de 2.000 œuvres, sont classées chronologiquement : du XIIIe au XVe siècle, du XVIe au XVIIIe siècle et le XXe siècle. Parmi les artistes présents, on peut citer les maîtres italiens : Botticelli, Raphaël, Michel-Ange, Léonard de Vinci, Le Caravage ; les Espagnols : El Greco, Velázquez, Goya ; les Anglais : Hogarth, Gainsborough, Turner ; les Français : Le Lorrain, Poussin, Watteau…

Tout se chine sur les marchés londoniens : produits alimentaires, vinyles, livres, fleurs, vêtements, objets rares… // © John Frechet Iconotec

London Eye L'attraction est vite devenue un incontournable à Londres pour tous ceux qui n'ont pas le vertige. C'est un tel succès que bien souvent les files d'attente peuvent durer plusieurs heures, il vaut mieux essayer pour cela de réserver en avance, notamment par Internet. Cette grande roue est située le long de la Tamise et a été construite en 1999 pour célébrer le passage à l'an 2000. Alors qu'elle devait être démontée en 2005, devant le franc succès rencontré, la roue est restée en place. Elle mesure 135 mètres de hauteur, comporte 32 nacelles, contenant chacune jusqu'à 25 passagers et il lui faut 30 minutes pour faire un tour complet. Cela vous donne donc une demi-heure pour admirer le magnifique paysage qui s'étend sous vos yeux, un tour d'horizon de plusieurs dizaines de kilomètres et qui vous permettra d'admirer les différents bâtiments de la ville.

Où dormir sans se ruiner

Globalement, l'hébergement est cher à Londres. Pour profiter au mieux de la ville, on vous recommande de dormir dans le centre en hostel où vous paierez le moins cher et pourrez profiter de chambres individuelles, en réservant tôt.

Clink hostel. 78 King's Cross Road, King's Cross. Cette auberge de jeunesse située à 5 minutes de la gare de King's Cross vous plonge dans une ambiance particulièrement agréable. Cette ancienne Cour de justice a été réaménagée en un établissement design et propre. Le bar de l'auberge propose tous les jours des soirées à thèmes (soirée quiz, beer-pong…) et des boissons à prix convenables. Chambre en dortoir à partir de £12, chambre à partir de £50. Petit-déjeuner inclus.

YHA Oxford Street. 14 Noel Street, Soho. Cette auberge de jeunesse agréée par YHA, idéalement située en plein cœur de Londres, est l'un des établissements les moins chers du quartier. Tout y est : une grande cuisine, un salon/salle à manger, un bar, des lits confortables et une très grande propreté. 94 lits. Dortoir à partir de £23 ; chambre double £65. Tarifs en fonction de la saison et de l'âge. Wi-Fi : £5 par jour ou £9 par semaine.

Le rituel du thé est resté branché. // © Nicolamargaret / Istockphoto

_ _

Où bien manger à petits prix

Si Londres est le royaume du Fish'n'chips, vous pourrez aussi y manger une cuisine équilibrée sans y laisser toutes vos économies. N'oubliez pas de tester la gastronomie indienne particulièrement délicieuse dans la capitale britannique !

The Grocer on Elgin. 6 Elgin Crescent, Notting Hill. Situé dans une rue perpendiculaire à Portobello Road, ce traiteur prépare de bons petits plats à emporter, tous bio et sans OGM. Soupes, tartes, plats chauds italiens et asiatiques, salades… Il en existe un autre sur King's Road. Comptez de £5 à £10.

Masala Zone. 9 Marshall Street, Soho. Masala Zone possède plusieurs enseignes dans la ville. Sans prétention, ces restaurants proposent une cuisine indienne classique et de qualité à un prix raisonnable. Vous aimerez les thalis, plats principaux, à base de poulet, crevettes, ou agneau, le tout accompagné de plusieurs petits bols remplis de riz, légumes, yaourt et nan. Copieux et complet pour vous permettre de vous initier à la cuisine indienne. Comptez entre £12 et £18 pour un repas.

Nos bons plans sorties

Londres est avant tout une ville de pubs où on peut boire et danser dans une ambiance bon enfant. Ils s'animent dès 17 heures car, ici, la nuit commence tôt et se termine tôt, vers minuit - 1 heure du matin. Il faudra ensuite vous tourner vers les discothèques pour poursuivre la fête jusqu'à l'aube.

Windsor Castle Kensington. 114 Campden Hill Road, Kensington. D'un optimisme à toute épreuve, il n'y a que les Anglais pour avoir l'idée de tenir un pub où le jardin est plus grand que la salle. Et pourtant, a priori, cela ne pose pas de problème malgré le temps londonien, la clientèle apprécie et profite de la moindre occasion pour boire un verre à l'extérieur. En conséquence, les lieux sont vite pleins, et il est parfois difficile d'avoir une table après 19h…

The Cuckoo Club. Swallow Street, Mayfair. Le Cuckoo est une boîte trendy relativement accessible quoiqu'un peu sélective dans Mayfair. On y côtoie une jeunesse dorée qui se retrouve là pour danser dans la petite salle du sous-sol sur une musique sans surprise mais pas désagréable. Un lieu branché un peu plus cher que la moyenne mais cela vaut le coup.

Plus d'informations sur Londres sur Le Petit Futé.

Etudes à l'étranger