Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Chéri(e), et si je venais vivre chez toi ?

Publié par
Camille Anseaume
, le
Chéri(e), et si je venais vivre chez toi ?

*C 'est parti, vous emmenagez avec l'elu(e) de votre coeur. Lui a deja un appart, vous etes encore chez vos parents, ou l'inverse. Ou vous avez deja chacun votre studio. Au lieu de vous lancer dans une recherche de location, pourquoi ne pas envisager d'en garder un et d'y faire de la place pour deux ? *

Pour envisager la solution d’emménager chez l’un ou l’autre, encore faut-il que la taille de l’appartement vous le permette. Certes, vous saurez vous faire discrèt(e) et ne débarquerez pas avec une armada de valises et une animalerie derrière vous, mais la vie à deux demande une autre organisation de l’espace qu’un appartement de célibataire.

Deux dans une pièce : l’équation impossible

Concrètement, si l’on vit à l’aise, seul(e), dans un studio de 20 m², une vie en couple y est plus difficilement envisageable. Dans votre studette, vous arriviez parfaitement à vous doucher, cuisiner, travailler et dormir dans la même pièce. En revanche, en couple, difficile d’imaginer concilier deux emplois du temps différents dans une seule et même pièce.

Un couple, 2 pièces : plein de possibilités

Le besoin d’intimité et d’espace, que l’on abordera plus en détail ultérieurement, rend presque indispensable une séparation en deux pièces. Si c’est le cas de votre appart ou du sien, la solution est à regarder de près car elle présente des avantages non négligeables.

Les points positifs

La réduction des frais est le premier des avantages.

Des économies substantielles

En plus du loyer divisé par deux, accueillir son chéri(e) dans son appart ou débarquer chez elle/lui permet de faire l’impasse sur une somme de dépenses dont on se passerait bien : pas de frais supplémentaires d’agence, pas de caution à verser, pas de déménageurs à payer pour déplacer les meubles encombrants puisque, a priori , le principal est déjà sur place, peu ou pas de mobilier à acheter…

Faites le calcul, l’économie est de taille, et les bons côtés ne s’arrêtent pas là.

Moins de soucis

Si la recherche d’appartement à deux présente plein d’aspects sympas, d’autres, beaucoup moins agréables, y sont associés : une recherche de location, surtout dans les grandes villes, prend beaucoup de temps et autant d’énergie. Épluchage des annonces, tour des agences immobilières, prises de contact et relances sans relâche, visites collectives, dossier à faire accepter…

Choisir de conserver l’un des deux apparts et de faire de la place pour sa moitié permet de passer outre la partie un peu "barbare" de la recherche de logement. Un appart qui vous tombe tout cuit dans le bec, si c’est pas le bonheur, ça y ressemble !

Les points négatifs

Vous voilà devant la porte de l’appart de votre moitié avec votre léger baluchon (et vos 34 valises qui patientent sagement dans le couloir).

Quand deux univers s’affrontent

D’un coup d’œil, vous évaluez la situation. Et réalisez que vous allez peut-être éprouver certaines difficultés à accrocher vos photos de vacances entre ses posters de foot, et à caler votre réveil sur l’étagère de ses voitures de collection en modèles réduits.

Et cela marche aussi dans l’autre sens ! Le rose, il aime bien, d’ailleurs il adore votre joli pull fuchsia. Mais vivre entre quatre murs roses, sur un tapis rose, et dormir dans les draps roses d’un lit à baldaquin, il y a de grandes chances pour que votre pauvre Roméo fasse une indigestion.

Plus facile en terrain neutre

Caricaturales, ces images d’appart de garçon et de fille ? Non, à peine… Ou un tout petit peu peut-être, mais l’idée est de bien réaliser que se faire sa place dans l’univers de l’autre n’est jamais chose aisée.

En tout cas, les repères se prennent moins facilement qu’en arrivant sur un terrain "neutre", où chacun découvre les lieux en même temps, où les habitudes se prennent au fur et à mesure, et où les trophées de danse classique cohabitent harmonieusement avec ceux de hockey (ou d’abdo-fessiers, Roméo aussi a le droit de faire attention à sa ligne !).

On fait comment ?

On fait en sorte que l’autre se sente à l’aise si c’est lui qui s’installe, et on l’invite à faire pareil si c’est nous qui débarquons.

Réservez-lui un espace

Concrètement, on lui fait de la place dans nos étagères et nos placards, et on se met d’accord ensemble pour revoir la déco si besoin, ou encore pour changer l’aménagement. Ces petites modifications, qui ne coûtent pas grand-chose, peuvent donner à l’autre l’impression d’investir vraiment les lieux, et de ne pas y être en invité.

Personnalisez votre petit nid

Locataire, vous pouvez procéder à quelques travaux dans votre appartement, à votre charge, pour vous y sentir tous les deux chez vous. La règle est simple : vous avez le droit de l’embellir, mais pas de le rendre plus difficile à louer. Ainsi, interdiction d’installer des cloisons ou d’en abattre, de percer des fenêtres, de peindre des motifs de toutes les couleurs ou à caractère érotique (!), ou encore de peindre vos murs en kaki, rouge ou noir, voire les trois à la fois. Vous êtes prévenus !

La clé du bonheur

Oui, le titre est cul-cul, mais c’est pour vous dire, ce qui nous paraît assez évident, de ne pas oublier de lui donner un double des clés, un accessoire symbolique (et rudement pratique pour ouvrir une porte), qui accorde à votre moitié le droit d’entrer et de sortir librement d’un appart qui est désormais aussi le sien !

Love & Sexo