Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Ces punchlines que vos parents vous ont forcément balancées

Publié par
Alexandre Pinto
, le
Ces punchlines que vos parents vous ont forcément balancées

Vous les avez fatalement déjà entendues. Car ces phrases chocs sont testées, approuvées et recommandées par l'Organisation mondiale des parents. Jugez-en par vous-mêmes : ça ne vous rappelle rien ?

1. “Tu comprendras quand tu seras grand.”

Phrase magique qu'on utilisera aussi quand on n’aura pas envie d’expliquer quelque chose à nos gosses.

2. “Et Cédric, il a eu combien ?”…

Cherchez pas, ça vaut aussi pour Quentin, Marie et tous vos potes.

3. … suivi du légendaire “Je m’en fous des autres !”

Faudrait savoir…

4. “Ta sœur, c’est ta sœur. Toi, c’est toi.”

Quoi ? En tout cas, cette phrase ne veut absolument rien dire.

5. “C’est pas Versailles, ici !”

Dès que vous laissez allumé dans deux pièces. Alors que Versailles était éclairé à la bougie…

6. “J’ai pas le compte en banque de Rothschild.”

On ne savait même pas qui était ce fameux Rothschild…

7. “Tu feras ce que tu veux quand tu seras chez toi.”

8. “Tu l’as vue, celle-là ?”

On l’a tous vue. Malheureusement…

9. “Bon, ça suffit maintenant.”

Signe qu’on avait gagné le débat. Mais en fait non, parce que c’est maman.

10. “Je suis pas ta copine/ton copain !”

De toute façon, on n'aurait jamais été potes.

11. “Demande à ta mère.”

Et puis quand on va la voir : “Demande à ton père.”

12. “Et le mot magique ?”

S’il te plaaaaaaaaaaaaît !

13. “T’es fatigué ? C’est parce que tu traînes trop sur l’ordinateur.”

Vaut aussi pour un mal de pied, une allergie ou une insolation.

14. “Je compte jusqu’à trois…”

Là, fallait arrêter de jouer au fifou.

15. “Il faut goûter avant de dire que tu n’aimes pas.”

La douille suprême pour vous faire avaler des épinards.

Psycho