Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Burn-out étudiant : Les signes qui doivent alerter

Publié par
Priscilla BM
, le
Burn-out étudiant : Les signes qui doivent alerter

Depuis quelque temps, tu te sens extrêmement fatigué(e), tu as du mal à dormir et tu es souvent irritable ? Tu es peut-être en train de faire un burn-out et ce n'est pas à prendre à la légère.

Si on traduit littéralement l'expression "burn-out", cela signifie "se consumer" et c'est exactement l'effet d'un burn-out. Dans le dictionnaire, on le définit comme un "syndrome d'épuisement professionnel". Mais il peut toucher aussi les étudiants. En réalité, il touche même beaucoup d'étudiants. Entre la charge de travail, le stress des examens, la peur de l'échec, les problèmes financiers ou encore la solitude et pour certains, le harcèlement scolaire, il y a de quoi péter un plomb. Comment savoir si tu es sur le point de perdre pied ? Voici quelques signes qui doivent t'alerter.

Une fatigue intense

Le premier signe d'un burn-out est la fatigue. Ce n'est pas une petite fatigue passagère. C'est une fatigue qui dure, qui crève, qui exténue. A force de pousser le cerveau à bout jour après jour, l'esprit se fatigue et le corps aussi et on n'arrive plus à rien. 

Des troubles du sommeil

Lors d'un burn-out, on est sans cesse en état de stress, tracassé, si bien qu'on dort mal. On met beaucoup plus de temps à s'endormir, on souffre d'insomnies, et quand on arrive enfin à tomber dans les bras de Morphée, le sommeil est agité et ponctué de réveils tout au long de la nuit.

Des troubles de l'appétit et/ou de la digestion

Le stress et/ou la dépression causés par le burn-out peuvent amener des changements au niveau de l'appétit. On mange moins que d'habitude et on perd du poids à vue d’œil ou, au contraire, on mange beaucoup plus. En outre, le stress peut causer des problèmes gastriques et de digestions. Ballonnements, diarrhée, constipation, brûlures d'estomac sont alors au programme. 

Des douleurs physiques

Le stress peut provoquer de nombreux maux physiques, des maux de tête carabinés aux douleurs musculaires. Pour les maux de tête, c'est dû au fait qu'on pousse notre cerveau trop à bout et la migraine est une réaction de défense de se part. Pour les douleurs musculaires, c'est dû au fait que, lorsqu'on est stressé, le corps se tend et les muscles ne se reposent pas, si bien qu'ils finissent par fatiguer et être douloureux. 

Des signes psychologiques

Il y a d'abord l'anxiété qui s'installe, avec la peur de ne pas y arriver, de ne pas faire les choses assez bien, de ne pas réussir à s'en sortir. On perd le contrôle et cela irrite, rend agressif et agité. On se sent dépassé, impuissant et on finit par lâcher prise et tomber dans la déprime. Et comme on ne sait pas comment affronter tout ça et qu'on se renferme sur soi, on s'isole de plus en plus. Cela peut être un véritable cercle vicieux.

Que faire en cas de burn-out ? Se reposer, tout simplement. Lever le nez de ses manuels scolaires et de ses devoirs, s'accorder quelques pauses réparatrices et essayer de dormir le plus possible. S'aérer l'esprit en allant prendre l'air ou en se divertissant et essayer de voir des gens. Pour aller plus loin, voici quelques conseils pour tenir toute l'année sans craquer. 

Psycho