Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Budget

Budget : 5 astuces d'étudiants pour économiser un max toute l'année

Publié par
Priscilla BM
, le
Budget : 5 astuces d'étudiants pour économiser un max toute l'année

Parce que quand on est étudiant, on ne gagne pas des mille et des cent, voici quelques astuces pour économiser un maximum d'argent et pouvoir profiter de sa vie étudiante pleinement.

2285 €. D’après la FAGE et l’UNEF, c'est ce que pourraient dépenser les étudiants pour la rentrée 2019. Et ensuite, il faut prévoir un budget mensuel comprenant le loyer, les charges, les courses, etc. Pour avoir tout cet argent, de nombreux étudiants ont l'aide de leurs parents, d'autres doivent conjuguer leurs études avec un job étudiant, mais la plupart du temps, tous galèrent en fin de mois. La vie est chère et l'argent ne coule pas à flots, malheureusement. Cela dit, il peut s'économiser dans certains domaines pour pouvoir en dépenser davantage dans d'autres. Et voici quelques astuces financières pour rendre sa vie quotidienne plus facile et plus gérable. 

Demander le code wifi de son voisin

Même si les box internet proposent désormais des offres étudiantes très accessibles, tout le monde n'a pas les moyens de se payer un abonnement tous les mois. Disons que certains préféreraient utiliser cet argent pour compléter des courses ou un peu moins galérer en fin de mois. La solution ? Aller demander à ses voisins s'il est possible de leur emprunter leur code wi-fi, en jouant l'étudiant(e) fauché(e) et désespéré(e) ou en leur proposant un paiement de 2 ou 5 euros par mois maximum. Mais en général, ils acceptent en refusant l'argent.

Repérer les distributions alimentaires 

De nombreuses associations organisent des distributions alimentaires gratuites ou à un euro symbolique pour les étudiants ou les plus démunis dans les grandes villes, comme Nantes, Bordeaux, Lyon ou Paris. Cela permet de faire le plein de laitages, de fruits et légumes, de viandes, de produits secs ou encore de conserves sans rien dépenser ou presque et de se remplir ainsi l'estomac d'autres choses que de pâtes au beurre. Il existe également des épiceries solidaires, avec des produits 80 % moins chers que dans les supermarchés.

Profiter de son statut étudiant

Grâce à la carte étudiante, de nombreux privilèges s'offrent aux jeunes, comme des abonnements spéciaux sur les transports en commun, des menus spéciaux dans des chaînes de fast-food ou des restaurants, des forfaits spéciaux pour la bibliothèque, le téléphone, l'internet, des offres bancaires avantageuses, mais aussi des tarifs réduits (ou gratuits) sur les entrées aux musées, le cinéma, les spectacles, les salons de coiffure ou encore les lieux de loisirs. Il ne faut pas hésiter à se renseigner pour vérifier s'il n'y a pas d'offre préférentielle pour les étudiants avant de payer quoique ce soit. 

Se porter cobaye pour des écoles

De nombreuses écoles ont besoin de volontaires pour permettre à leurs étudiants de s’entraîner à devenir de vrais professionnels, et obtenir ainsi des prestations gratuites ou très accessibles dans de nombreux domaines : de la consultation vétérinaire dans une école vétérinaire à la coupe de cheveux ou coloration gratuite dans une école de coiffure, en passant par une séance ostéo dans une école d'ostéopathie. Des lycées professionnels proposant des formations en restauration possèdent même de véritables restaurants où l'on peut venir déguster des plats gastronomiques à des prix défiant toute concurrence. 

Manger au restaurant universitaire

Toutes les grandes villes possèdent des restaurants universitaires. Et la bonne nouvelle, c'est qu'il n'est pas forcément nécessaire d'être élève de l'université en particulier, mais juste étudiant dans cette ville et possédant une carte étudiante. Les repas y sont bons, variés et équilibrés et ils ne coûtent que 3,25 €, entrée, plat, fromage et dessert compris. Certains sont même ouverts midi et soirs. C'est beaucoup plus économique qu'un sandwich en boulangerie ou un fast-food, ou même qu'un plat préparé en supermarché, et c'est surtout plus sain et plus complet. Il est toujours mieux de préparer sa nourriture soi-même, mais ça peut bien dépanner quand tu as la flemme de cuisiner. 

Et pour plus de conseils et d'astuces budgétaires, n'hésite pas à aller regarder les articles de la rubrique "Aides financières" de L'Etudiant. 

Budget