Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Etudes

Brevet : Comment gérer ses parents quand ils sont…

Publié par
Julien Toublanc
, le
Brevet : Comment gérer ses parents quand ils sont…

Le brevet approche, le stress monte d’un cran chez les élèves de troisième mais pas seulement. Les parents se sentent parfois même plus concernés que leurs enfants. Voilà comment réagir selon qu'ils soient cools, vigilants, plus stressés que vous ou qu'ils vous aient vendu du rêve pour vous motiver !

À quelques jours de l’examen, prenons la température du côté des parents. Sont-ils plutôt du genre à vous laisser réviser tranquille ou bien du genre collant ?

Bienveillants et cools…

Mathieu, 14 ans, peut compter sur des parents à l’écoute et compréhensifs. Bonus : ils le conseillent pour rester zen avant les épreuves. "Mes parents me donnent quelques astuces pour me détendre, comme une méthode de respiration : inspirer et expirer avant les épreuves. Ils ne montrent pas de signes d’appréhension, c’est plutôt l’inverse. Et c’est vraiment très bien pour ne pas m’angoisser."

Les parents de Juliette, 15 ans, ont adopté la même attitude. "Ma mère me donne des granules d'homéopathie , à prendre juste avant l'épreuve pour me calmer, car je suis de nature assez stressée". Quant à ceux de Nogaye, ils ne voient pas de " raison de stresser pour autant, c’est une épreuve facile par rapport au baccalauréat".

Ce profil de parents, plutôt décontractés, vous laisse une grande autonomie. " Je révise quand je veux, mes parents sont là si j'ai besoin d'aide , mais sinon, ils me laissent tranquille. Ils savent que je bosse beaucoup mieux en étant seule", assure Océane, 15 ans.

Conseil : Sachez profiter de l’attitude relax de vos parents pour organiser vous-même vos révisions, sans en abuser, au risque qu’ils vous fassent moins confiance par la suite !

Vigilants, quand même !

Avoir des parents cools avant l'examen ne signifie pas forcément liberté absolue. Juliette ne déroge pas à la règle : "Mes parents me mettent tout de même une petite pression au niveau de la mention et sont attentifs à ce que je révise correctement." Même chose pour les parents de Mathieu : "Je suis autonome, mais ils vérifient quand même que j’ai bien travaillé , en me conseillant des exercices dans les annales pendant les révisions."

Conseil : Attention à ne pas vous reposer sur vos acquis… Et à faire preuve de maturité et d'autonomie !

#Brevet2016 : révisions père-fille pic.twitter.com/xmVdj9dsRK

>

— Dis bonjour àla dame (@dis_bonjour) June 20, 2016

… Sur le qui-vive

Au placard la bienveillance et l’attitude décontractée : certains parents sont à l'affût, quand il s’agit d'un examen officiel comme le brevet.

En soit le brevet je l'ai deja mais mes parents ils veulent minimum la mention bien donc bon #brevet2016

>

— promise, inac BREVET (@haroldscutance) June 18, 2016

Si vous êtes dans ce cas, prenez les devants pour éviter les tensions. Oubliez l’argument : "le brevet ne sert à rien !" Vous savez pertinemment que ça ne marchera pas devant vos parents, surtout pour les plus stricts d’entre eux. Ne prenez pas de retard sur votre planning de révisions, mettez en off votre TV ou Xbox. En revanche, ne vous stressez pas inutilement. À la veille de l'examen, il est aussi nécessaire de se détendre pour être en forme pour les épreuves.

… Plutôt carotte que bâton

D’autres parents mettent en place un système de récompense pour motiver leurs enfants. C'est le cas d'Océane : "Si j’ai le brevet avec mention très bien j'aurais mon permis 125." D'autres jeunes auront le droit à "des DVD ou des places de concert". Les cadeaux restent malgré tout assez softs, "ce ne sont pas non plus des ordinateurs, ce n’est que le brevet", précise Juliette.

Conseil : Évitez de dépouiller vos parents dès le brevet, ils pourraient s’en souvenir pour le bac !

BREVET 2017 : DÉCOUVREZ SI VOUS AVEZ RÉUSSI LE JOUR J

- Les corrigés du brevet 2017 dès le jour des épreuves

- Reçu ou pas ? Mention ou pas ? Les résultats du brevet 2017 sur letudiant.fr

Etudes