Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Manga, BD, Livres

Breaking BD : 4 bandes dessinées mortelles

Publié par
Stéphane Moret
, le

Vous croyez que c'est facile d'être tueur à gages ou braqueur ? Détrompez-vous, ce sont des jobs très mauvais pour la santé ! Ces quatre albums "spécial bad guys" vont vous permettre d'en juger.

Les personnages de méchants fascinent. Mais leur boulot n'est pas une sinécure : si vous ne vous prenez pas une balle lors d'une opération qui tourne mal, votre niveau de stress ne quitte pas la zone rouge. Sans compter l'option "vingt ans à l'ombre", très mauvaise pour le teint et votre assimilation de vitamine D. Pour vous en convaincre, rien de mieux que de s'immiscer, le temps d'un album, dans la vie d'un tueur à gages, d'un taulard, d'un bagnard et d'une célèbre meurtrière...

Crédit : LetudiantTV - YouTube

Tueur à gages

Corps et Âme, de Hill, Matz et Jef : une histoire à vous glacer le sang, celle de Franck Kitchen, tueur à gages professionnel apprécié dans le milieu. Après avoir exécuté un contrat, il tombe dans un piège effroyable. Un excellent album pour plonger dans la psychologie d'un "méchant", mêlant vengeance, désespoir et suspense, le tout servi par les superbes dessins de Jef, qui débordent du cadre établi... Attention : présence de scènes de violence, de sexe et d'une psychopathe terrifiante ! (À partir de 16 ans.)

Éditions Rue de Sèvres, mars 2016, 136 pages, 18 €.

Prisonnier libéré sur parole

Damned, *de Grant et Zeck : Mick Thorne est libéré sur parole, après quatre années passées derrière les barreaux. Cet ancien militaire, excellent boxeur, a fait une promesse à son codétenu, Doug Orton, assassiné sous ses yeux. Il doit délivrer un message à la sœur de ce dernier, qui vit à Covenant, une petite ville des États-Unis. Encore faut-il pour cela qu’il échappe à la vigilance de son agent de probation et à Silver, le mafieux du coin, à qui Doug Orton aurait piqué un gros paquet de fric. *Un comics sanglant, avec beaucoup d’action et zéro morale !

Éditions Delcourt, mars 2016, 128 pages, 15,50 €.

Bagnard cherche plan d'évasion

Tyler Cross, t. 2 "Angola", *de Nury et Brüno : Tyler Cross aurait pu mettre son talent de tireur d'élite au service des forces de l'ordre, mais il a préféré jouer sa carrière dans le grand banditisme. Parfois, ça paie, d'autres fois, il se fait doubler. C'est comme ça qu'il se retrouve un jour à Angola, la pire prison de l'État de Louisiane. Il a pris vingt ans, mais comme deux Italiens sont chargés de l'abattre, son espérance de vie est bien plus courte que sa peine. *Pour échapper à la mort, il ne reste au bagnard qu'une porte de sortie : un plan d'évasion. Ce second tome, qui se lit indépendamment du premier, décrit un univers cruel dans lequel il faut tuer avant d'être tué.

Éditions Dargaud, août 2015, 100 pages, 16,95 €.

Célèbre meurtrière

J'ai tué Marat, *de Bollée et Martin : Charlotte Corday, jeune femme noble originaire de Caen, raconte pourquoi elle a décidé, un jour de juillet 1793, de tuer Jean-Paul Marat, ce médecin, physicien, journaliste et député montagnard à l’époque de la Révolution. Le récit commence le jour où Charlotte Corday se fait guillotiner. Elle retrouve ensuite Marat dans l’au-delà, et les deux personnages échangent leurs arguments par un jeu de flash-back. *Un album plutôt sympa pour réviser cette tranche d’histoire.

Éditions Vents d'Ouest, mars 2016, 56 pages, 14,50 €.

Manga, BD, Livres