Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Etudes

Bac 2019 : Comment bien utiliser les annales ?

Publié par
Priscilla BM
, le
Bac 2019 : Comment bien utiliser les annales ?

Apprendre ses cours, c'est bien, mais cela ne suffit pas à être prêt pour le grand jour. Il faut aussi les comprendre et pour cela, il faut s'entraîner. Et les annales sont un excellent outil quand on sait bien les utiliser.

C'est la dernière ligne droite ! Dans un mois, les premières épreuves du baccalauréat 2019 débuteront. A priori, si tu as bien organisé tes révisions et rédigé des fiches efficaces, tu es presque prêt(e). Presque, car tu n'as peut-être pas encore pris le temps de t'entraîner avant. En effet, réviser ne consiste pas seulement à apprendre ses cours par cœur, mais à les comprendre et à savoir les appliquer. Et quoi de mieux, pour s'y exercer, que de travailler sur les sujets des années précédentes que contiennent les annales ? Non seulement, cela te permet de vérifier que tu as bien compris tes cours, mais cela te permet également de te familiariser avec le format des épreuves. 

Pour commencer, il est conseillé d'utiliser des annales plutôt récentes, qui traitent des sujets des trois ou quatre dernières années maximum et d'éviter celles qui datent d'avant une réforme scolaire car le programme ne sera plus le même. Dans un premier temps, le mieux est de s'aider de ses cours. L'idée est de traiter les différentes questions du sujet en regardant ce que tu peux utiliser dans tes chapitres pour y répondre et en vérifiant après le corrigé. Une autre bonne façon d'utiliser les annales est d'analyser directement les corrigés, pour comprendre comment il faut répondre aux questions, étudier les réponses, la méthodologie et les points du programme abordés.

Après avoir bien analysé les corrigés, il est temps de passer aux choses sérieuses et de traiter tout un sujet sans s'aider de la correction, en se mettant dans les conditions de l'examen. Comment ? On s'isole dans sa chambre, avec quelques feuilles et stylos, on met un chrono respectant le délai de l'épreuve et on traite le sujet jusqu'au bout ou, du moins, jusqu'à ce que le chronomètre soit terminé. Cela permet de mesurer son degré de préparation avant les examens et de voir ce qu'il est nécessaire d'améliorer pour être fin prêt(e) le jour J. Une fois le sujet traité, il n'y a plus qu'à regarder les corrections, afin d'identifier les erreurs et les oublis et travailler dessus davantage.

Un dernier petit conseil pour la route : une fois le sujet traité et corrigé, n'hésite pas à noter, sur une fiche à côté, tes impressions, tes bonnes idées, tes difficultés, tes erreurs, les points du programme abordés, la méthodologie utilisée, ainsi que les conseils donnés dans les corrigés. La veille de l'épreuve, il peut être utile de les relire pour éviter de refaire les mêmes erreurs.

Etudes