Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Sport

Avec le karaté, mettez le stress du bac au tapis

Publié par
Assia Hamdi
, le
Avec le karaté, mettez le stress du bac au tapis

Au lycée Jacques Prévert de Longjumeau, les élèves se préparent à affronter le stress des épreuves à travers des séances mêlant body combat, techniques de karaté, relaxation... Avec, dans le rôle du maître, leur proviseur...

Après la récré de ce vendredi après-midi, les terminales affluent au gymnase du lycée Jacques Prévert de Longjumeau. "Cette semaine, on a passé nos oraux du bac en langues étrangères", explique Firas, 17 ans, qui prépare le bac S. Chaussettes et jogging enfilés, les élèves s'alignent sur la vingtaine de tapis bleus. Face à eux, debout, se tient en kimono Dominique Nguyen. Proviseur du lycée, il est aussi... ceinture noire de karaté , qu'il enseigne depuis trente ans. Au moment du bac, le chef d'établissement puise dans cette discipline des aspects qui aideront ses élèves à mieux gérer le stress des exams. "Le but de la séance, c'est qu'ils prennent du recul et qu'ils s'en sortent devant leur copie."

Des exercices de body combat pour dompter la peur

Une vingtaine d'élèves sont aujourd'hui présents, avec une légère majorité de filles. Parmi elles, Candice, 17 ans, élève de terminale ES. "En cours, j'ai un niveau moyen. Je suis venue pour découvrir le karaté et apprendre à déstresser avant le bac." La séance débute par des exercices de body combat animés par Maurice Bapin, spécialiste de la discipline et entraîneur de karaté. "Allez, allez !" En short et baskets, il motive les élèves sur de la musique dance. Cinq minutes ont suffi pour que l'exercice cardio fasse son effet. Visage rougi, corps en sueur, la respiration saccadée... les terminales semblent épuisés. "Je ne m'attendais pas à cette intensité, lâche Candice. Ça surprend !"

Le proviseur, Dominique Nguyen, ceinture noire de karaté, est convaincu des bienfaits de sa discipline pour préparer mentalement ses élèves aux examens. // © Assia Hamdi

Objectif : trouver la réponse adaptée

L'idée est de mettre les élèves dans un état de fatigue extrême, "l'état dans lequel ils seront le jour du bac, après des semaines de révisions", résume Maurice Bapin. Après le body combat, on s'initie au karaté. Avec un camarade entraîneur, Dominique Nguyen mime une situation d'agression. Gestes vifs, bras tendus, le proviseur explique le comportement à adopter. "Ne gardez jamais les mains le long du corps !" L'exercice consiste à esquiver un coup du pied. "On les met en situation de stress, décrypte Dominique Nguyen. Comme en examen, un élément extérieur arrive et ils doivent apporter une réponse adaptée." Après la démonstration, c'est au tour des élèves. Certains hésitent, d'autres tombent, mais tous ont le sourire.

Méditer pour se relaxer

Les élèves ont bien travaillé. Après presque une heure d'efforts, c'est l'heure de la séance de relaxation. Une musique apaisante résonne dans le gymnase. Assis en tailleur, les élèves ferment les yeux, lèvent la tête et suivent les instructions du proviseur. "On fait le vide dans sa tête, guide Dominique Nguyen. On inspire, on expire." Ouvrir les bras, faire des cercles, se relever. À la fin de la séance, Candice se sent beaucoup plus relaxée. "La méditation, à la fin, c'était le meilleur moment. Sur le coup, j'ai oublié tout le stress des exams." Avant de retourner vers les révisions, une dernière recommandation du proviseur karatéka : quel que soit notre physique ou notre état mental, même si on est dans une situation compliquée, il y a toujours une solution.

Trois conseils du proviseur contre le stress du bac * *- Les jours avant le bac : analysez vos points forts et vos points faibles. "Les notes, c'est important... mais les appréciations aussi ! Prenez vos bulletins, vos dernières copies. Lisez les appréciations des professeurs. Vous avez des facilités dans certaines matières ? C'est encourageant. Vous avez des difficultés dans d'autres ? Alors travaillez-les. Regardez vos points forts, vos points faibles dans cette matière. Refaites les exercices erronés, revoyez les points du cours où vous avez des doutes. Et tout se passera bien." - Les 48 heures qui précèdent le bac : révisez sans excès. "Si vous révisez toute une journée, vous allez saturer et vous fatiguer. Travaillez quelques heures, accordez-vous une pause pour un loisir, puis retournez travailler. Pendant cette heure, vous pouvez faire de la musique, voir des amis ou faire du sport. L'exercice physique vous permettra de vous dépenser et de libérer votre stress. N'hésitez pas non plus à aller en soirée. En un mot, éclatez-vous, relâchez vos muscles, votre pression. Après cela, vous verrez, vous retournerez vers les révisions apaisé et prêt." - Le jour de l'examen : prenez le temps d'analyser le sujet. "L'examen est une situation de stress inhabituelle. Devant sa feuille, même quand on sait le cours, on peut paniquer, peu importe nos capacités. L'important, comme lors d'une agression physique, c'est de se calmer devant sa copie et de relativiser. D'abord, lisez bien votre sujet. Analysez et décryptez ce qu'on vous demande. Faites le lien entre ce qui vous est demandé et vos connaissances. Si vous suivez ces étapes, vous saurez apporter la réponse adaptée."

Sport