Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Santé

Assis des heures en amphi ou devant son ordi : même pas mal !

Publié par
Nathalie Helal
, le
Assis des heures en amphi ou devant son ordi : même pas mal !

Des heures passées à prendre des notes dans les travées ou au bureau à taper avec frénésie sur son clavier, forcément ça fatigue, et pas seulement les neurones ! Et si vous manquiez d’un peu de tenue ? L’ostéo le plus trendy de Londres vous aide à rectifier le tir en 5 postures !

Vous allez nous dire qu'il n'y a pas 56 manières de se tenir pour travailler, et vous aurez raison : l'écran et le clavier sont éloignés de notre corps car des documents à lire sont souvent posés devant nous. Et dès que l'on est un minimum concentré, on baisse la tête, on voûte le dos, on tire sur nos bras, trop en avant. D'où une position assise, figée, aussi néfaste que contre-nature.

Comme on tire sur les épaules et que les coudes, eux, sont dans le vide, les trapèzes, les cervicales et même les dorsales en prennent un coup. On ne vous parle pas des mains et des poignets, super-sollicités par la souris. Et quand on lève les mains pour pianoter sur le clavier, on tire sur les tendons. Or qui dit tendons trop sollicités, dit ... tendinites assurées ! Last but not least : la pression exercée sur les vertèbres, les tensions de la colonne vertébrale, des muscles, des ligaments et des tendons freinent la circulation sanguine et la respiration. Le corps est mal oxygéné, et travailler devient (encore plus) pénible.

Comment donc réussir à casser ce cercle vicieux ? En n'oubliant pas que "la posture, c'est l'interaction avec l'environnement, et elle est dynamique, surtout pas statique", comme l'explique Boniface Verney-Carron, notre ostéopathe conseil. En voici 5 à adopter pour que la dynamique et vous soyez réconciliés.

1. S'asseoir correctement à son bureau ou à sa table

"Pour ça, il faut commencer par assimiler la règle des 90 degrés. Chevilles, genoux, hanches, coudes, devraient tous être à 90 degrés. On est assis sur deux os, qu'on appelle les ischions : si on 'roule' dessus, tout le corps bascule en avant. On a tous des courbures naturelles dans le corps, quatre en tout entre la tête et le bassin, alors, il ne faut pas trop les contrarier en se tenant trop droit !" souligne Boniface Verney-Carron.

2. Caler quelque chose dans son dos

"Ce qui est important, c'est de maintenir la lordose lombaire", souligne notre expert. Késako, Boniface ? "C'est une exagération de la courbure lombaire. Donc, pour éviter les douleurs, l'idéal est de placer un coussin entre le siège et le bas du dos. Évidemment, si on est en amphi, c'est peu réaliste ! Mais voici un truc tout simple : roulez votre veste ou votre blouson de façon à combler le creux entre votre dos et le siège."

3. Monter l'écran de l'ordi au niveau de ses yeux

Il faut rapprocher son clavier. Et entre le clavier et l'ordinateur, on pose un écritoire. On peut même opter pour un porte-documents. C'est l'arme contre l'envie de s'avachir. On relève la tête : pas besoin de l'avoir trop haute, juste un peu baissée. "La règle, c'est d'avoir en face des yeux le centre de l'écran, pour éviter la fatigue visuelle due à une utilisation prolongée de l'ordinateur. Donc, il faut rapprocher son clavier, et relever la tête, pas droite comme un 'I', mais légèrement baissée, le regard à 25 degrés ", observe Boniface Verney-Carron. Nul besoin de vous baisser : c'est l'écran ou la chaise qui doivent s'adapter et monter ou descendre, pas vous !

4. Bien positionner ses pieds et ses bras

De fait, la bonne posture concerne TOUTES les parties du corps, extrémités comprises ! "Évitez de croiser les jambes ou de les allonger, de façon à poser vos pieds le plus à plat possible. Quant à vos bras, ne les tenez surtout pas en l'air et trouvez des points d'appui pour que vos coudes ne soient pas dans le vide ", poursuit notre spécialiste.

5. Ne pas rester statique

Une chaise n'est pas faite pour rester immobile, et un corps, encore moins, selon Boniface Verney-Carron. Rien de pire qu'un corps rigide ou avachi, alors, que faire quand doit aussi entrer en compte le respect du cours et de ses congénères ? "Ne jamais perdre de vue que la posture, c'est dynamique ! La sédentarité nous tue et est à l'origine de bien des souffrances chez les gens. À nous de trouver des choses ludiques pour 'déverrouiller' notre corps, même en travaillant sur sa chaise : bouger, mais en utilisant les bons points d'appui", conclut Boniface Verney-Carron.

Merci à Boniface Verney-Carron, ostéopathe à Londres 2, Spanish Place London W1 U 3 HF Tél. 00.44.20.35.81.15.15

Santé