Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Santé

Alcool : Comment savoir si tu bois trop ? 7 signes à guetter

Publié par
Priscilla BM
, le
Alcool : Comment savoir si tu bois trop ? 7 signes à guetter

Les soirées s'enchaînent et ta consommation d'alcool ne ralentit pas. Mais à partir de quand peux-tu considérer que tu as un problème et qu'il serait bon de lever un peu le pied ? Voici 7 signes qui doivent t'alerter.

D'après une enquête d'HSBC, 11 % des jeunes âgés de 17 ans et 9 % des jeunes âgés de 15 ans déclarent consommer de l'alcool régulièrement (au moins 10 fois au cours des 30 derniers jours). C'est beaucoup, l'air de rien, ça équivaut à boire de l'alcool tous les 3 jours environ, si ce n'est plus. Mais à partir de quand faut-il s'inquiéter de sa consommation, exactement ? Quand faut-il considérer ça comme un véritable problème ? Certains signes permettent de tirer l'alarme et si tu te reconnais dans au moins trois d'entre eux, il va falloir songer à diminuer ta consommation.

1. Tu ne sais pas sortir sans boire

Aller à une soirée sans boire d'alcool ? Tu ne comprends pas le concept. Pour toi, sortir va de soit avec la consommation de bières, de cocktails ou de vin, même si c'est juste un verre. Et quand tu apprends qu'il n'y a pas d'alcool de prévu, tu fais en sorte d'amener ta bouteille. Si tu n'es pas capable de t'amuser sans alcool, c'est qu'il y a un problème.

2. Tu tiens plus l'alcool qu'avant

Avant, il te fallait bien deux ou trois verres avant de sentir les effets de l'alcool sur toi, mais maintenant, force est de constater qu'il t'en faut beaucoup plus. Tu bois d'ailleurs beaucoup plus vite et ton verre est souvent vide avant celui des autres. En fait, c'est parce que plus tu bois de l'alcool régulièrement, plus ton corps s'habitue et devient résistant, ce qui n'est pas très bon signe.

3. Il t'arrive de boire seul(e)

En rentrant d'une journée intensive de cours ou de boulot, boire une petite bière ou un verre de vin peut être tentant. Mais si tu es seul(e) et que tu fais ça régulièrement, cela peut être révélateur d'un problème d'alcool. Car une étude récente a démontré que le fait de boire seul(e) était souvent lié à une plus grande consommation d'alcool et un plus grand risque de développer une addiction à l'alcool. 

4. Ton entourage te fait des réflexions

Depuis quelque temps, tu as remarqué que ta famille ou tes ami(e)s se mettaient à te faire des petites réflexions sur ta consommation d'alcool, qu'elles soient humoristiques, façon "Bah dis donc, t'as de la descente !" ou plus sérieuses, te conseillant notamment de faire attention. Si ta mauvaise habitude ne passe pas inaperçue et qu'elle inquiète ton entourage, il y a des questions à se poser.

5. Tu as des troubles du sommeil

L'alcool est l'un des pires ennemis du sommeil. Et pour cause, il perturbe le sommeil avec de nombreux micro-réveils, provoque des sueurs nocturnes et bloque le sommeil paradoxal, ce qui peut nuire à la concentration, la mémoire et aux capacités physiques. Et consommé souvent, il peut entraîner des troubles réguliers du sommeil, même les nuits où tu n'as rien bu avant.

6. Tu tombes plus souvent malade

Dès qu'un rhume, une gastro, une angine ou une bronchite traîne, tu le choppes ? C'est peut-être ta consommation d'alcool qui est en cause. En effet, l'alcool peut affaiblir le système immunitaire, te rendant plus sensible aux virus et bactéries. D'après le National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism aux Etats-Unis, boire trop d'alcool nuit à la capacité du corps à lutter contre les infections et ce, jusqu'au lendemain de la consommation. 

7. Tu as pris du poids

Si tu as remarqué récemment que tu avais plus de mal à rentrer dans tes jeans ou que ton ventre était beaucoup moins plat qu'avant, alors même que tu n'as rien changé à ton alimentation et à ta routine sportive si tu en as une, il se peut que ta consommation d'alcool excessive soit coupable. Il faut dire qu'un verre de vin contient 120 calories à lui tout seul, tandis qu'une pinte de Guinness contient 170 calories et un mojito en contient 242 ! Si tu cumules plusieurs verres, le compteur explose vite et c'est comme ça que tu te retrouves avec 3 ou 5 kilos en trop.

Pour aller plus loin, voici d'autres articles à lire sur le sujet : 

Alcool : Comment réduire sa consommation pour mieux maîtriser ses soirées

Et si on essayait le Dry January ? Les bienfaits d'un mois sans alcool

-Alcool au volant : comment réagissez-vous ?

Santé