Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Aider les autres, ça vous rend heureux !

Publié par
Margaux Lidon
, le
Aider les autres, ça vous rend heureux !

Les moyens d'aider les autres ne manquent pas. Encore faut-il savoir comment. Trendy a rencontré des jeunes qui s'épanouissent dans le bénévolat.

Émile, 20 ans, est paysagiste. Il a passé un marché gagnant-gagnant avec ses voisins : "Mon métier me permet de les aider à entretenir leur jardin. Tous les étés, je m’occupe de leur haie et des bosquets. En contrepartie, ils me laissent profiter de leur piscine quand j’en ai envie. C’est physique, mais le jardinage, c'est ma passion, alors ça compense."

Mettre sa passion au service des autres

C’est bien plus agréable de donner un coup de main lorsque ce n’est pas une contrainte : rien de plus gratifiant que d’aider sans attendre en retour et de partager ce que l’on aime. Marie, 23 ans, est passionnée de musique. Tous les week-ends, elle se rend à la maison de retraite de sa ville, où elle donne un concert aux résidents.

"Je n’en tire aucun bénéfice lucratif, si ce n’est une immense satisfaction de les voir sourire et prendre du plaisir en m’écoutant", déclare-t-elle . Jouer, c’est ce que j’aime le plus, alors autant que les autres en profitent !" Si, vous aussi, vous avez une passion, un talent, n’hésitez pas à le partager : vous en tirerez une grande satisfaction et les autres apprécieront la sincérité de votre démarche.

Cultiver le lien intergénérationnel

Soutien scolaire, visite de personnes âgées, écoute téléphonique, vente caritative de cartes de vœux… Quelle que soit la façon d’aider les autres, l’important est de trouver une cause qui vous tient à cœur pour éviter que la bonne action ne devienne une contrainte.

Théo, 19 ans, vient en aide régulièrement à sa voisine du 3e étage qui ne dispose pas d’ascenseur. "Avec l’âge, elle a de plus en plus de mal à monter les escaliers et ne peut se déplacer facilement. Chaque fois que je descends faire mes courses, je lui propose de faire les siennes en même temps. Cela ne me demande pas beaucoup d’efforts. Je me sentirais mal de ne rien faire ", confesse-t-il.

Cynthia, de son côté, a choisi de mettre à profit ses compétences numériques pour accompagner son grand-père dans l’élaboration de son site Internet. "C’est moi qui ai conçu sa charte graphique. Je lui donne également un coup de main sur ses magazines et sur la gestion de sa page Facebook", détaille la jeune étudiante en communication.

Au-delà du service rendu, c’est l’occasion de passer du temps avec lui et d’acquérir de l’expérience : "J’ai moins de pression que s’il s’agissait d’un 'vrai client'. Mon grand-père, lui, apprécie de pouvoir compter sur moi pour la technique. Au final, on y gagne tous les deux."

**Pour aller plus loin

** Entraide entre particuliers : Welp, Yakasaider ou Smiile Lien intergénérationnel : Petits frères des Pauvres, Fedesap, La Croix Rouge, UNA ou encore Adessa.

Psycho