Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Affirmation de soi : Comment apprendre à dire non ?

Publié par
Priscilla BM
, le
Affirmation de soi : Comment apprendre à dire non ?

Même quand tu penses "non", tu ne peux pas t'empêcher de dire "oui" et cela commence à te pourrir la vie ? L'équipe de Trendy est là pour t'aider à prendre ton courage à deux mains et réussir à dire non quand tu en as envie.

C'est tout le temps la même chose. Quand on te propose de faire un truc que tu n'as pas spécialement envie de faire ou le temps de faire, tu acceptes quand même, parce que tu as peur de décevoir ou de blesser les gens, ou encore parce que tu veux éviter les conflits au maximum. Et pourtant, dire non, c'est défendre son autonomie, c'est la preuve que tu es capable de prendre des décisions, de faire ou de ne pas faire. Et c'est aussi bon pour l'estime de soi et la confiance en soi, car cela prouve que tu es capable de te construire par toi-même. Enfin, c'est plus facile à dire qu'à faire, alors voici quelques conseils pour t'aider à dire plus souvent "non". 

Arrêter de s'inquiéter des réactions des autres

Il est important que tu te rentres dans la tête que tu n'es pas à la disposition de tout le monde, que tu as ta propre vie, tes propres envies et que tu n'es pas obligé de satisfaire celles des autres au détriment de la tienne. Que tu ne dois rien à personne. Qu'il vaut mieux que tu fasses les choses par envie et plaisir et non par obligation. Il est important que tu te rentres dans la tête qu'on ne t'en voudra pas de dire non et si des personnes t'en veulent quand même, c'est qu'elles ne méritent pas que tu leur dises oui. 

Ne pas hésiter à expliquer la raison

Si tu te sens vraiment mal de dire non et selon la nature de ta relation avec la personne concernée, tu peux expliquer pourquoi tu dis non. Cela permettra peut-être à l'autre personne d'être plus compréhensive face à cette réponse négative et cela te rassurera en même temps que tu exposeras tes arguments. L'idée n'est pas non plus de raconter toute ta vie et de trouver mille excuses, mais d'expliquer clairement et de façon concise les raisons de ton refus. La pilule est toujours plus facile à avaler avec une petite explication, qu'un simple non de but en blanc.

Proposer une autre alternative

Tu n'as pas envie de dire "oui", mais en même temps tu n'as pas envie de décevoir ton ami(e) ? Plutôt que de lui répondre un "non" catégorique, préfère le "non, mais..." en proposant une alternative qui t'arrange un peu plus. Un compromis qui arrange tout le monde, ou du moins qui est plus facile, moins long ou moins cher. Par exemple, si tu ne peux pas être présent à une soirée, tu peux proposer de caler une autre date avec la personne concernée pour boire un verre.

Psycho