Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

À votre avis… c’est quoi la "bonne personne" ?

Publié par
Caroline Michel
, le
À votre avis… c’est quoi la "bonne personne" ?

Chaque mois, on se réunit entre potes pour discuter d’un sujet qui vous trouble, vous tracasse, côté cœur ou sexo ! Caroline Michel vient compléter vos réflexions de son avis d'experte. Aujourd’hui, on se demande comment savoir si l’on a rencontré la bonne personne… Un des grands mystères de l’amour !

L’avis des lecteurs de Trendy

Comment savoir si c’est la bonne personne, selon vous ?

Noémie, 23 ans "Ma mère m’a toujours dit qu’ on le savait quand on avait le sentiment de la connaître depuis TOUJOURS ! C’est ce qu’elle a ressenti avec mon père. Je suis célibataire, mais à chaque rencontre, j’y repense. Pour l’instant, en effet, je n’ai jamais eu cette impression… Jusqu’à quand ?"

Morgan, 28 ans "Vaste question ! Je suis resté cinq ans avec une fille en pensant que c’était la bonne, jusqu’à ce que nos chemins prennent deux directions différentes. Maintenant que j’ai rencontré quelqu’un d’autre avec qui ça se passe bien, ma conclusion, c’est qu’il ne faut pas se poser la question mais plutôt laisser faire. Il n’y a qu’à la fin de sa vie, quand on aura tout connu, tout partagé, qu’on pourra dire : oui, c’était la bonne, la preuve, on a vécu cinquante ans ensemble !"

Alex, 24 ans "Je suis une amoureuse de l’amour, pour moi, la bonne personne est partout ! Je tombe facilement sous le charme, avec le sentiment que cette fois, c’est bon ! Mais est-ce par lassitude ? Envie de me caser ? J’essaie de ne plus m’y fier, de ne plus me dire oui ou non, c’est la bonne, parce que mon petit cœur me joue des tours, et que j’ai envie de trouver l’amour parfait, l’amour éternel. Chaque fois, je me plante ! Au bout de quelques semaines, rien ne colle entre nous, et je m’en vais pour un défaut qui m’agace. On ne peut pas décréter tout de suite si c’est la bonne personne. Ce sont plutôt les sentiments partagés et le temps passé ensemble qui font qu’à la longue, on trouve ça logique d’être deux. En fait, la bonne personne, c’est celle qu’on est prête à suivre, peu importent les hauts et les bas !"

Arnaud, 25 ans "Pour moi, la bonne personne, c’est celle qui correspond à mes critères ! Je la cherche encore mais je sais exactement ce que j’attends. Mes potes disent que je suis exigeant. J’ai des envies, et je reconnaîtrai MA bonne personne très facilement, parce qu’elle sera physiquement comme j’aime, elle rira des mêmes choses que moi, elle partagera mon goût du voyage, du ciné, de la fête, de la vie !"

L’avis de Caroline (celle qui tranche entre tous)

Bon, je vais vous dire, du haut de ma sagesse de trentenaire, que la bonne personne est un grand mystère. Je crois que nous avons tous plusieurs bonnes personnes. Parce que nous sommes des personnes agréables, drôles et que l’on rencontrera au cours de notre vie d’autres personnes sympathiques, agréables et drôles. Autrement dit, des couvercles qui se vissent à nos pots, il en existe ! Les coups de cœur sont là. La vraie question derrière tout ça, c’est : vais-je faire le bon choix ? Parce qu’une fois que je me case et que je jure fidélité, je suis lancé (mais pas ligoté pour autant).

Faire le bon choix, c’est trouver la personne avec qui ça se passera bien (différemment des voisins qui s’engueulent tous les soirs, ou de notre copine qui s’ennuie en couple…) Bref, on veut éviter le pire (du moins, notre vision du pire) et être heureux. Nous chérissons tous un idéal de vie et désirons trouver cette personne avec qui le partager.

Or, la bonne personne s’inscrit dans le présent parce que la vie bouge, nos pensées évoluent, nos attentes aussi. La bonne personne, c’est finalement celle que je choisis d’aimer, maintenant. Personne ne peut savoir, c’est seulement moi qui décide. On se lance, malgré nos doutes, nos peurs, le risque que ça échoue, dans une aventure amoureuse, et on se fait la promesse, ensemble, de construire.

Peut-être devrait-on dire que la bonne personne n’existe pas vraiment. Ce qui existe, c’est une belle histoire, celle que je choisis de vivre avec cette personne qui me plaît. Vous comprenez ?

Stop aux questions sans fin. Ma bonne résolution, aujourd’hui, c’est de me dire : elle ou il me plaît, nous pouvons faire un bout de chemin ensemble et tout faire pour être bien. Et comme le dit Morgan, dans cinquante ans, on pourra en conclure que l’on ne s’est pas trompé d’histoire, parce qu’on a kiffé !

Vous aussi, vous vous posez des questions sur votre/la sexualité ? Vous avez besoin de conseils, de réponses ou d'un nouveau point de vue ? Envoyez votre question par mail à trendy@letudiant.fr. Rassurez-vous, votre témoignage restera anonyme lors de la publication de l'article.

Love & Sexo