Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Manga, BD, Livres

À la découverte de grands hommes… en BD !

Publié par
Lily Joseph
, le
À la découverte de grands hommes… en BD !

*Les personnages de bande dessin ee les plus interessants ne sont pas toujours des personnages de fiction ! Et si la bande dessinee vous permettait de reviser vos classiques ? Rencontres avec Victor Hugo, Robert-Louis Stevenson et Joseph Carey Merrick, plus connu sous le nom d'Elephant Man. *

"Victor Hugo, aux frontières de l’exil" d’Esther Gil et Laurent Paturaud (Daniel Maghen)

"Victor Hugo, aux frontières de l’exil" n’est en rien une biographie classique de l’auteur de - citons quelques titres pour la forme - "Le dernier jour d’un condamné", "Notre-Dame de Paris", "Les Misérables"... C’est par un biais particulièrement bien trouvé qu’Esther Gill nous entraîne dans son sillage : une enquête. Victor Hugo est déjà en exil politique sur l’île de Jersey quand débute l’album. Au cours d’une séance de spiritisme – l’écrivain en était un adepte -, sa fille Léopoldine, morte noyée, apparaît et demande à ce que la vérité quant à sa mort soit révélée. Victor Hugo, dès lors certain que la mort de sa fille bien-aimée n’est pas accidentelle, décide de mener son enquête. Pour les besoins de celle-ci, le voilà de retour sur le continent où ses pas croisent ceux d’un certain Gavroche ou encore ceux de Vidocq ; autant de clins d’œil de l’auteur qui a trouvé dans cette enquête un judicieux prétexte pour mettre en scène le Second Empire. Si le lecteur se prend au jeu des recherches de l’écrivain, il découvre également – et peut-être surtout – la personnalité de Victor Hugo, ses fréquentations, ses engagements, mais aussi la société d’alors, les actions de Louis-Napoléon, les enjeux politiques. Malgré le réalisme quelque peu austère du dessin (affaire de goût !), cette reconstitution historique tient en haleine de bout en bout. Entre réalité et fiction, "Victor Hugo, aux frontières de l’exil" séduit… et instruit. Duo gagnant !

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

_ _

Plus classique dans l’approche et la construction, "Stevenson, le pirate intérieur" n’en demeure pas moins un album d’une grande richesse. De ses premiers rêves de pirates à ses derniers jours aux Samoa, la bande dessinée retrace – chronologiquement – l’existence de Robert Louis Stevenson, marquée par sa maladie des poumons. Mais si la vie de l’écrivain écossais est mise en scène, c’est bien à son œuvre que s’intéresse plus particulièrement Rodolphe ; au processus de création. "L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde", "Le maître de Ballantrae", "L’île au trésor"… l’auteur offre ici à voir les rencontres ou autres rêves ayant mené à leur écriture. Un récit dense auquel les peintures de René Follet apportent encore un supplément d’intensité.

<< "Stevenson, le pirate intérieur" de Rodolphe et René Follet (Dupuis)

"Elephant man offre une vision évidente, grossie à la loupe, des petits ou grands traumatismes que nous expérimentons à l’adolescence", explique Denis Van P. L’auteur, fasciné par ce personnage depuis le visionnage, à 12 ans, du film que David Lynch lui a consacré, propose avec "Joseph Carey Merrick" une biographie par bien des aspects passionnante. Découvrir la vie de celui que l’on connaît tous sous le nom d’Elephant Man fascine et bouscule. Car au-delà de l’incroyable histoire de cet homme, l’album pose la question du rejet et de ses effets sur ceux qui en sont l’objet ; la question de notre rapport à ce qui est différent également. Une biographie déroutante, marquante.

"Joseph Carey Merrick" de Denis Van P. (Sandawe) >>

Manga, BD, Livres