Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Beauté

8 mauvaises habitudes à bannir pour avoir une jolie peau

Publié par
Priscilla BM
, le

Tu as beau faire attention à ta peau en faisant des soins et des masques, il suffit de certaines habitudes quotidiennes pour tout gâcher.

On ne le répète jamais assez : pour avoir une belle peau, il faut en prendre soin comme il faut. Mais il ne faut pas croire qu’il suffit d’y appliquer le soin adapté, de la nettoyer tous les jours, de la gommer ou encore de faire des masques de temps en temps pour que sa peau soit souple et éclatante. Ça aide, c’est certain, mais faut-il encore avoir une bonne hygiène de vie à côté. Et même en faisant attention à ne pas fumer ou à boire de l’alcool avec modération, il y a probablement encore des erreurs que tu fais au quotidien sans t’en rendre compte et qui peuvent causer de sacrés dégâts sur ton épiderme. De la taie d’oreiller pas assez lavée au démaquillage négligé, découvre les gestes qui sont mauvais pour ta peau.

Fumer

Il n’y a pas pire ennemi pour la peau que la cigarette. Non seulement le tabac rend la peau moins souple, ternit le teint et bouche les pores, multipliant ainsi les points noirs, mais il accélère aussi l’enzyme responsable de la dégradation du collagène, ce qui conduit à un vieillissement prématuré de la peau.

Crédit : Maru Lombardo via Unsplash

Boire de l’alcool avec excès

On sait que la vie étudiante est propice à la fête et à la démesure. Mais consommé excessivement, l’alcool n’est pas non plus le meilleur ami de la peau. Premièrement, il favorise la déshydratation de l’organisme et notamment de l’épiderme, ce qui assèche la peau, rend le teint terne et accélère l’apparition de rides. Deuxièmement, il a des effets inflammatoires, provoquant des rougeurs et des gonflements de la peau. Et troisièmement, il contient une forte teneur en sucre, ce qui peut favoriser l’acné. On ne te dit pas non plus d’arrêter l’alcool complètement, mais mieux vaut y aller mollo sur les Mojitos.

Trop nettoyer et/ou exfolier sa peau

Si nettoyer sa peau est important pour en retirer les impuretés et les bactéries et la laisser respirer, il ne faut pas non plus s’exciter dessus. Idem pour le gommage. Trop nettoyer ou trop exfolier peut fragiliser la peau et elle peut alors se mettre à réagir en produisant du sébum à tout-va et bonjour la peau qui luit et les boutons disgracieux, mais elle peut aussi réagir en provoquant des rougeurs. On limite donc le gommage à une fois par semaine et on opte pour des produits nettoyants doux.

Ne pas dormir assez

Lorsqu’on dort, les synthèses de collagène et le flux sanguin augmentent tandis que les cellules de l’épiderme se multiplient. C’est ce qui permet à la peau de se régénérer intensément et d’être ainsi souple et éclatante au réveil. Mais pour cela, il faut au minimum 7 heures de sommeil. Au contraire, si on manque de sommeil, la peau n’a pas le temps de se renouveler et de se réparer, et cela peut donc entraîner des cernes, mais aussi un teint grisâtre et parfois des boutons. Dormir est donc primordial pour la santé mais aussi la peau.

Crédit : Kinga Cichewicz via Unsplash

Ne pas changer sa taie d’oreiller

Tu n’imagines pas tout ce que tu trouverais sur ta taie d’oreiller si tu l’observais avec un microscope. Entre le sébum qui coule de ta peau, les cellules mortes qui tombent, les bactéries et les soins hydratants qui frottent contre le tissu, ta taie d’oreiller est un nid à saletés. Et tu colles ton visage dessus chaque nuit. Il est donc recommandé de changer sa taie d’oreiller au moins une fois par semaine, au mieux deux. Si tu le peux, préfère aussi des matières comme le satin, la soie ou le coton égyptien plutôt que du coton simple.

Ne pas se démaquiller avant d’aller se coucher

Certes, il est parfois difficile de trouver le courage de se démaquiller quand tu es fatiguée ou quand tu rentres à 4 heures du matin après une soirée arrosée. Mais si tu peux éviter de zapper cette étape, ce serait quand même mieux pour ta peau car laisser ton maquillage dessus l’empêche de se renouveler bien comme il faut, sans compter les bactéries accumulées pendant la journée qui peuvent provoquer des boutons.

Ne pas laver ses pinceaux de maquillage

On ne pense pas assez à laver ses pinceaux de maquillage et pourtant, ce sont de véritables nids de résidus cosmétiques et d’impuretés (cellules mortes, sébum, pollution) accumulées au fil des utilisations, favorisant ainsi la multiplication de bactéries. Donc, sauf si tu veux te retrouver avec des pores obstrués, des boutons ou même des infections, il est nécessaire de nettoyer tes pinceaux à maquillage au moins une fois par semaine.

Manger trop de junk food

“Le gras, c’est la vie !”, comme on dit. Oui, mais le bon gras, celui des avocats ou des noix, pas celui des burgers ou des pizzas. Celui-là, il a beau être bon, il provoque plus de boutons qu’autre chose. En effet, la junk food étant riche en sucres, elle a pour effet de déclencher une poussée d’insuline dans le sang. Et l’insuline stimule les hormones oléagineuses, qui elles, favorisent l’apparition de boutons. Bref, une pizza quatre fromages de temps en temps, passe encore, mais mieux vaut éviter d’en manger trop souvent.

Crédit : Angelos Michalop via Unsplash

Certes, là comme ça, avoir une belle peau semble relever d’une mission impossible. Mais en réalité, il suffit simplement de faire attention à sa consommation d’alcool, de manger sainement, de dormir au moins sept heures par nuit, de bien se démaquiller tous les soirs, d’exfolier sa peau une fois par semaine et de laver ses taies d’oreilles et ses pinceaux de maquillage régulièrement. Bref, ce n’est pas si compliqué, finalement.

Beauté