Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Les super tips

7 choses à ne pas oublier avant de partir étudier à l’étranger

Publié par
Priscilla BM
, le
7 choses à ne pas oublier avant de partir étudier à l’étranger

C’est décidé, dans quelques mois, tu pars faire un semestre ou un an à l’étranger. Pour ne rien oublier et profiter à fond de cette expérience, voici un guide de toutes les étapes à ne pas manquer avant de t’envoler.

Jackpot ! Ton dossier d’études à l’étranger a été accepté et tu vas bientôt pouvoir t’envoler vers de nouveaux horizons, prêt à vivre une aventure aussi enrichissante qu’incroyable. Mais avant de t’emballer trop vite et de sauter dans l’avion, ça se prépare un peu quand même. Pour éviter toutes déconvenues à l’arrivée, on te conseille de t’y prendre bien à l’avance, dès maintenant d’ailleurs ! De l’inscription dans ton établissement d’accueil à ton assurance, en passant par le logement et les bourses, voici toutes les étapes à cocher avant de partir étudier à l’étranger.

T’inscrire dans ton établissement d’accueil

La première chose à faire, une fois que ton dossier d’études à l’étranger a été accepté, c’est de t’inscrire dans l’école concernée ! Généralement, tout se fait sur une plateforme où il te sera demandé d’envoyer les documents adéquats, mais c’est une étape à ne surtout pas oublier si tu ne veux pas te retrouver sans rien une fois sur place.

Faire une demande de bourses

Selon ton profil et ta destination, tu peux bénéficier de plusieurs aides cumulées pour financer tes études à l’étranger et/ou ta vie sur place, comme la bourse Erasmus+, la bourse de ta région, ton département ou ta commune, la bourse du CNOUS, mais aussi l’aide à la mobilité internationale, les programmes propres au pays, ou encore les fondations des établissements. Mieux vaut t’y prendre à l’avance pour mettre toutes les chances de ton côté, en faisant tes demandes dès l’acceptation de ton dossier.

Checker tes papiers d’identité

Carte d’identité, passeport, permis… Pour éviter un maximum de stress avant le départ, il est conseillé de bien vérifier que tous tes papiers d’identité sont bien à jour et valides, mais aussi qu’ils le seront encore au retour. Si tu as besoin de les refaire, anticipe au moins 1 ou 2 mois à l’avance. Il y a toujours des solutions d’urgence, mais plus tu t’y prends tôt, mieux c’est. Pense aussi à faire une demande de permis de conduire international si tu as envie de bouger dans le pays lors de tes week-ends.

Trouver un logement

Comme tu ne vas pas dormir dans ta salle de classe, il va falloir te trouver un logement sur place et mieux vaut t’en occuper en amont, au moins deux mois à l’avance, si tu ne veux pas te retrouver à devoir dormir dans une auberge de jeunesse au début, ou dans un logement qui ne te plaît pas. Certaines universités proposent des logements au sein même de leur campus, mais pas toutes. Il ne faut pas hésiter à éplucher les annonces de particuliers, les colocations ou encore les familles d’accueil pour être en immersion totale dans la culture du pays.

Souscrire à une assurance

Avant de partir étudier à l’étranger, assure-toi d’être bien couvert ! Et on ne parle pas de manteaux ou de bonnets, mais bien de ta santé. La prise en charge des dépenses de santé à l’étranger n’est pas automatique. Et même avec la carte européenne d’assurance-maladie, les tarifs pratiqués à l’étranger sont souvent plus élevés que le montant remboursé. Le Pack Monde ou Europe de la SMERRA est une bonne option car, outre comprendre le remboursement des frais de santé sur la base des tarifs du pays d’accueil, il comprend aussi les dépenses d’hospitalisation, l’assistance et le rapatriement sanitaire, la responsabilité civile et individuelle et l’assurance du logement à l’étranger.

Vérifier tes options bancaires et téléphoniques

Pour faire tes courses, prendre le bus, boire des verres, t’acheter des souvenirs, tester des tas d’activités fun et insolites, il vaudrait mieux pour toi que ta CB marche et que tu n’aies pas de frais exorbitants de commission à chaque fois que tu l’utilises. Quelques semaines avant le grand départ, pense donc à prendre rendez-vous avec ton banquier pour voir avec lui l’offre la plus adaptée à ton profil et ta destination. Idem pour ton forfait téléphonique, il existe des forfaits spéciaux pour les étudiants qui partent à l’étranger.

Dire au revoir à tes proches

Tu ne vas pas les voir pendant un semestre, voire un an, alors n’oublie pas d’aller leur passer un petit coucou avant de partir pour passer un dernier moment avec eux. La bonne idée ? Organiser une fête de départ, réunissant ta famille et tes amis, ou séparément. Tu pourras en profiter pour faire plein de photos avec eux, et les embarquer ensuite dans ta valise, histoire de les avoir en partie avec toi. En cas de coup de mou, ça réconforte un peu.

Les super tips