Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

6 signes qui prouvent que tu es un(e) empathe

Publié par
Betty Ramez
, le
6 signes qui prouvent que tu es un(e) empathe

Tu as parfois l'impression que tu es une véritable éponge et que tu ressens les émotions des autres comme si tu les vivais toi-même ? Voici 6 signes que tu es un(e) empathe !

Si la nature même de l'hypersensible commence à être davantage connue, il existe une autre forme de sensibilité qui peut causer bien des problèmes à qui l'a ressent : l'empathie. Si tu as tendance à ressentir intensément les émotions des autres comme si tu les vivais toi-même, il y a de fortes chances que tu aies dépassé le stade de la compassion. Mais alors, qu'est-ce que cela veut dire exactement ? Comme l'explique un thérapeute à Bustle, cela voudrait dire que tu es capable de sentir l'énergie changer, de percevoir les différences de ton dans la voix de quelqu'un et de te mettre entièrement à la place de celle/celui qui souffre. La difficulté est bien évidemment de trouver un juste équilibre et de mettre des limites pour ne pas en souffrir. Voici 7 signes qui prouvent que tu es un(e) empathe !

Tu expérimentes des émotions extrêmes en fonction de ton environnement

Crédit :
Crédit : Getty Images

Quelqu'un d'empathique va être particulièrement réceptif aux changements d'énergie et à l'environnement dans lequel il évolue. Ainsi, si tu expérimentes des émotions particulièrement difficiles à gérer lorsque tu assistes à une dispute ou à une situation anxiogène même si elle ne t'impacte pas directement, cela veut probablement dire que tu es un(e) empathe. De la même façon, les changements de saison peuvent t'affecter. Et à ce moment-là, tu vas peut-être subir une profonde anxiété, des tremblements ou des changements d'humeur. La clé est de déterminer ce qui a déclenché ton angoisse pour pouvoir mieux t'y préparer ensuite.

Tu as souvent le rôle de confident(e) auprès de ton entourage

Crédit :
Crédit : Francisco Gonzalez via Unsplash

Très régulièrement, lorsque tu es un(e) empathe, tu auras le rôle de confident(e) même pour des gens que tu connais depuis peu. De façon instinctive, ces gens te choisiront pour te confier leurs problèmes et te demanderont des conseils. Dans ce cas, cela signifie que tu es bien plus empathique que la moyenne car les empathes sont très intuitifs et ils ont cette capacité incroyable d'absorber les émotions des autres. Mais cela a également des inconvénients car certaines personnes pourront se servir d'eux sans respecter leurs limites. N'oublie pas de protéger tes limites coûte que coûte surtout si tu sens que l'on s'appuie sur toi bien plus que la normale et que tu te sens vidé(e) de toute ton énergie.

Tu as besoin d'être seul(e) à certains moments

Crédit :
Crédit : Getty Images

Si tu passes beaucoup de temps à aider les autres et à vivre dans les émotions et les sentiments des autres, il y a fort à parier que tu auras besoin de temps pour toi pour recharger les batteries. Car absorber tant d'énergie négative va progressivement te vider ! C'est pourquoi la majorité des empathes sont introvertis. Et il est nécessaire que tu le fasses que cela soit en parlant avec des gens qui ne te pompent pas ton énergie, en te baladant dans la nature, en prenant le temps de rester chez toi seul(e) ou en prenant soin de toi grâce à la méditation par exemple. Si tu te reconnais dans cette description, tu es probablement un(e) empathe.

Tu te sens parfois oppressé(e) par ta relation amoureuse

Crédit :
Crédit : Getty Images

Etre empathique est difficile à gérer en général mais cela devient encore plus compliqué lorsque tu es en couple. Car un(e) empathe va se dévouer corps et âme à l'autre et passer son temps à tenter de le/la rendre heureux(-euse) en s'oubliant complètement dans le processus. En effet, il s'agit là d'un tout autre degré de vulnérabilité qui peut rapidement mener à la codépendance. Même s'il s'agit de ton amoureux(-euse), il te faut mettre des limites car cette empathie intense peut avoir des conséquences négatives sur votre relation et sur ta santé mentale. Il ne faut surtout pas que l'on finisse par se servir de toi au sein même de ton couple.

Tu te sens vidé(e) de toute énergie quand il y a foule

Crédit :
Crédit : Julian Myles via Unsplash

La foule peut être très difficile à gérer pour un(e) empathe car il/elle se sentira oppressé(e) par le bruit, le nombre de gens et les diverses émotions qui vont avec. Trop d'énergies différentes seront réunies et auront un impact terrible sur le mental d'un(e) empathe. Très vite, il/elle ressentira de la fatigue, une contraction de ses muscles, des maux de tête mais cela peut aussi déclencher des symptômes non physiques comme de l'irritabilité, de la tristesse et de l'anxiété voire même les trois à la fois. Cela peut être épuisant d'évoluer dans une foule et c'est okay de vouloir les éviter.

Tu fais absolument tout ce que tu peux pour aider les gens

Crédit :
Crédit : Gettyimages

Quand tu es un(e) empathe, aider les autres devient une véritable nécessité. Tu as envie de les rendre heureux et tu ne supportes pas qu'ils soient tristes et encore davantage lorsque c'est de ta faute. Si tu te sens extrêmement coupable lorsque tu dois dire non à quelqu'un ou si tu ne peux pas lui accorder du temps, c'est qu'il est temps de te choisir toi en priorité. Etre honnête sur ce que tu ressens avec ceux et celles qui partagent ta vie est un pas important pour que tu commences à prendre soin de toi. Tu n'es pas parfait(e) et ce n'est pas ta responsabilité de rendre heureux ton entourage.

Crédits : unsplash.com / Bustle

Psycho