Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Manga, BD, Livres

6 mangas pour partir à l'aventure

Publié par
Baptiste Legout
, le
6 mangas pour partir à l'aventure

Enferme dans votre lycee, vous revez de vous evader ? Montagne, mer, vie sauvage vous attirent... Decouvrez la selection mangas de Trendy : des sensations fortes, des sports extremes, mais toujours dans le respect de la nature chere aux Japonais.

Le Grand bleu : "Amanchu"

Amanchu, tome 1, par Kozue Amano, Ki-oon, 7,65 €. Huit tomes sortis en France, série en cours au Japon.

"Grand-mère, cette odeur... c'est de la soupe de porc ?" C'est par ces quelques mots que débutent les aventures de la jeune Hikari. Car la cuisine de sa grand-mère est une de ses deux grandes passions, avec la mer. D'ailleurs, profitant du dernier jour de vacances avant la rentrée de printemps, elle s'autorise une dernière sortie au fond de l'océan.

C'est ainsi qu'elle rencontrera Futuba, une adolescente qui vient d'emménager sur son île et qui s'est arrêtée avec son scooter près de la plage. Ensemble, elles s'inscriront dans le club de plongée sous-marine de leur lycée, sous la responsabilité de leur professeure principale, une jeune femme stricte mais passionnée par son sport.

Hymne à la nature et à l'océan, "Amanchu" est aussi un mini-guide pratique sur la plongée. Matériel, bonnes habitudes, respect de l'océan... le lecteur s'instruit tout en s'amusant avec les pitreries d'Hiraki, dont la bonne humeur est communicative. Et le trait fin de Kozue Amano nous donne même l'impression de plonger, nous aussi, au fond de la mer.

Au sommet : "Ascension"

Ascension, tome 1, par Shin'ich Sakamoto et Yoshio Nabeta, d'après le roman de Jiro Nitta, éditions Delcourt, 7,99 €. 17 tomes sortis en France, série terminée.

Il est rare que des organismes indépendants soutiennent le genre Manga. Et pourtant, si la Fédération française de la montagne et de l'escalade n'hésite pas à coller son logo sur l'œuvre de Shin'ichi Sakamoto, c'est parce que cette histoire est une véritable ôde à la nature et aux sports extrêmes.

Simple lycéen et plutôt solitaire, Buntarô Mori entreprend de grimper en haut d'un bâtiment scolaire pour relever le défi d'un de ses camarades de classe, passionné d'escalade. Ce qui, au début, n'était qu'un simple jeu deviendra très vite un véritable besoin : aller toujours plus haut lui permet de se sentir vraiment vivant. L'adolescent s'essayera ainsi très rapidement à l'alpinisme et se révélera particulièrement doué. Avec l'aide d'un professeur passionné, la découverte de ce sport l'amènera avec son partenaire Miyamoto vers des sommets de plus en plus difficiles d'accès où il pourra faire toute la démonstration de son talent, malgré les risques.

Si les premières pages d'"Ascension" peuvent naïvement faire penser à une énième comédie scolaire, le fond de l'histoire est bel est bien l'alpinisme. Et avec un glossaire nourri en fin de tome accompagné de plusieurs bonus intéressants sur la pratique de ce sport et de nombreuses informations distillées au fil des pages, ce manga se révèle être une véritable pépite pour tous les fanas de montagne et d'émotions fortes.

In to the wild : "L'homme de la toundra"

L'homme de la toundra, par Jiro Taniguchi, Casterman manga, 11,95 €. 1 tome sorti en France, série terminée.

Parmi les grands du manga, Jiro Taniguchi occupe forcément une place à part. Récompensé à deux reprises au festival d'Angoulême (pour "Quartier lointain" et "Le sommet des dieux"), le dessinateur s'illustre dans chacune de ses histoires par des thématiques fortes telles la jeunesse ou la nature.

Six nouvelles confrontant les hommes à la nature sauvage et impitoyable sont ainsi réunies dans ce recueil, et toutes nous présentent des paysages enchanteurs avec pour principale toile de fond la montagne et le Grand Nord. Le voyage nous amènera tour à tour dans le Klondike à la poursuite du grand élan blanc, sur les rives du fleuve Yukon dans une lutte contre les loups et dans les montagnes japonaises pour suivre une chasse à l'ours.

Le dessin naturellement somptueux participe pleinement à instaurer cette ambiance de calme et de paix qui nous envahit à chaque fois que l'on se saisit de l'ouvrage.

Secouriste de l'extrême : "Vertical"

Vertical, de Shinichi Ishizuka, Glénat, 7,60 €. 10 tomes publiés (18 au Japon).

Sanpo Shimazaki est un alpiniste exceptionnel. S'il a conquis les plus grands sommets de la planète, il connaît aussi les dangers de la montagne. Dans chaque épisode, il croise la route de victimes qui sollicitent son aide, tel ce maître d'école qui a perdu deux de ses élèves lors d'une escapade en montagne, ou encore ces deux étudiants retrouvés gelés, enlacés sous la neige. Des moments forts qui donnent parfois le vertige, et qui montrent à quel point cet univers est aussi merveilleux qu'il est dangereux.

Un manga qui donne au lecteur beaucoup d'informations sur les mesures de prudence à prendre quand on gravit un sommet. À noter aussi les fiches "les montagnes de mon cœur", qui entrecoupent chaque chapitre et qui permettent de découvrir les principaux sommets appréciés par l'auteur.

La peur au bout du fil : "K"

K par Jiro Tanigushi et Shiro Tosaki, Kana (Dargaud-Lombard), 15 €.

Ce manga est l'adaptation de plusieurs nouvelles qui met en scène K, un mystérieux alpiniste aux talents exceptionnels. Il ne grimpe ni pour la gloire ni pour l'argent mais tient à gravir ces sommets en restant en communion avec la nature dans la pure tradition du Shinto. Ainsi, il est appelé pour secourir un jeune alpiniste bloqué sur la "Allah face", une paroi particulièrement dangereuse du K2, sommet à la frontière sino-pakistanaise. Une mission particulièrement difficile voire impossible, car cette montagne est la plus dangereuse après l'Annapurna. Le lecteur apprendra des techniques de survie : comment détacher sa joue collée à la glace, ou la manière de soigner des membres gelés avec des cuisseaux de cerf encore tièdes et ainsi éviter l'amputation.

Les images de bivouac à la verticale sont particulièrement impressionnantes. Une pure merveille qui conjugue un scénario bien ficelé et des dessins du célèbre Tanigushi ("Quartier lointain"), si apprécié des Français. Ce manga somptueux a obtenu l'aval de la Fédération française de la montagne et de l'escalade (FFME).

Mortelle randonnée : "Je ne suis pas mort"

Je ne suis pas mort (tome 1-2), de Hiroshi Motomiya, éditions Delcourt, 7,99 €. Série terminée.

Comptable proche de la retraite, Kenzô Okada est licencié. II faut dire qu'il refuse de se mettre à l'informatique et compte encore avec un boulier ! Pour couronner le tout, quand il rentre chez lui, son appartement est vidé, sa femme a fichu le camp et ses enfants sont aux abonnés absents. Il y aurait de quoi déprimer !

Ruiné, au bout du rouleau, il décide de partir à la campagne pour se pendre à un arbre. Mais le sort en a décidé autrement, et il va finalement apprendre à vivre dans la nature, avec les animaux comme seuls compagnons. Car "après tout, si les sangliers, les singes et les daims peuvent vivre dans ces montagnes, il n'y a pas de raison que l'homme n'y arrive pas", dit-il.

Une vie à la Koh-Lanta où l'homme broyé par la société réapprend les valeurs plus authentiques et rencontre même l'amour...

Crédits : ki-oon

Manga, BD, Livres