Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Manga, BD, Livres

5 histoires d'amour qu'il faut avoir lues au moins une fois dans sa vie

Publié par
Natacha Lefauconnier
, le

Que vous soyez fleur bleue ou non, il y a des romances incontournables dans la littérature que vous ne regrettez pas d'avoir découvert. Angéla Morelli, ancienne professeure de français, aujourd'hui traductrice et auteure d'histoires d'amour à succès, a en sélectionné cinq rien que pour vous.

1. "Premier amour", d'Ivan Tourgueniev (1860)

Résumé : Réunis un soir, des amis se racontent leur premier amour. "J'avais alors seize ans. Cela se passait au cours de l'été 1833. J'étais chez mes parents, à Moscou…" Dans la maison voisine, une princesse, délicieuse, pure et volontaire, s'amuse de ses soupirants jusqu'au jour où elle-même succombe à l'amour.

L'avis d'Angéla Morelli : "Vladimir tombe amoureux de la fille de sa voisine, une princesse désargentée. Sous ses airs charmants, la jeune femme est en réalité coquette, vaniteuse et manipulatrice. Ce qui est formidable dans ce roman, c'est la façon dont Tourgueniev dissèque le sentiment amoureux. Car ce premier amour raté va influencer toute la vie amoureuse du héros. C'est très beau, extrêmement bien écrit et cela se lit très facilement, dès la troisième !"

Sa rencontre avec Zénaïda changera la vie de Vladimir à jamais. // © Librio

2. "Orgueil et Préjugés", de Jane Austen (1813)

*Résumé : *Elizabeth Bennet a quatre sœurs et une mère qui ne songe qu’à les marier. Quand parvient la nouvelle de l’installation, à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d’autant plus qu’il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits…

L'avis d'Angéla Morelli : "C'est mon roman préféré, toutes catégories confondues. Je l'ai lu environ 22 fois ! L'héroïne, Lizzy, veut faire un mariage d'amour, et non un mariage de raison , comme il est alors d'usage. Mais elle n'est pas prête à tout accepter pour épouser un homme riche, qui ne l'aime pas vraiment. Elle veut qu'il lui fasse la cour ! Femme droite et intelligente, elle est sans concession – orgueilleuse, aussi. Ce merveilleux roman permet de s'imprégner des us et coutumes de la société de l'époque, la gentry de l'Angleterre du 18e siècle."

_ Entre le beau Mr Wickham et le riche Mr Darcy, le cœur de Lizzy Bennet balance… // © Folio classique_

_ _ 3. "L'Amant", de Marguerite Duras (1984)

Résumé : Indochine, années 1920. La narratrice (l'auteure, âgée de 15 ans et demi) vit avec sa mère, veuve, et ses deux frères. Inscrite de force dans un lycée pour étudier les mathématiques, elle ne rêve que de devenir écrivain. Un jour, sur le bac traversant le Mékong qu'elle emprunte pour rejoindre son lycée, elle rencontre un jeune et riche banquier chinois. Ils tombent éperdument amoureux et commencent une relation faite d'amour et d'argent, difficilement qualifiable de saine et stable.

L'avis d'Angéla Morelli : "C'est un roman torride, brûlant comme le soleil de l'Indochine. Le décor a toute son importance : c'est dans la moiteur de cette colonie que l'héroïne découvre les plaisirs de la chair, tout en se libérant du carcan de sa famille totalement dysfonctionnelle. Sa mère, par exemple, ne lui parle jamais et n'en a que pour ses frères. Le style de Marguerite Duras est très abordable. Cette œuvre figure d'ailleurs régulièrement au programme du bac !"

Retour en Indochine et sur une liaison émancipatrice pour Marguerite Duras. // © Les éditions de Minuit

4. "Cyrano de Bergerac", Edmond Rostand (1897)

Résumé : Cyrano se moque audacieusement de lui-même et de son nez, objet de sa disgrâce. Séduire Roxane ? Il n'ose y songer. Mais puisqu'elle aime Christian, un cadet de Gascogne qui brille plus par son physique que par ses reparties, pourquoi ne pas tenter une expérience ? "Je serai ton esprit, tu seras ma beauté", dit Cyrano à son rival. "Tu marcheras, j'irai dans l'ombre à ton côté." Jeu étrange et dangereux...

L'avis d'Angéla Morelli : "Au cœur de cette pièce de théâtre, un amour impossible et contrarié, avec une réflexion sur la beauté/la laideur, l'intelligence... La question sous-jacente est : 'De quoi tombe-t-on amoureux ? D'un visage ou d'un cerveau ?' L'auteur y répond brillamment, et, de surcroît, par des vers magnifiques. Comparé aux précédents ouvrages, il est plus long et plus compliqué à lire, parce qu'il faut rentrer dans l'alexandrin, et qu'il y a beaucoup de personnages... Mais cela en vaut la peine, ne serait-ce que pour le panache de Cyrano !"

Cyrano, par le truchement de Christian, arrivera-t-il à séduire la belle Roxane ? // © Folio classique

5. "Nos étoiles contraires", de John Green (2012)

Résumé : Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de sa maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût pour la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... Les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

L'avis d'Angéla Morelli : "Ce n'est pas très gai, puisqu'il s'agit d'un amour d'adolescents confrontés à la maladie et à la mort... Mais le ton de ce roman est très juste, notamment sur la pudeur du premier amour et la scène du premier baiser, ce qui n'est pas toujours le cas dans les romans pour la jeunesse. Il y a une espèce d'urgence, parce que les deux héros sont malades, mais c'est aussi très doux. Une lecture très abordable... À comparer ensuite à l'adaptation cinématographique !"

Hazel et Augustus ont rejoint le cercle des amants mythiques de la littérature. // © Pocket Jeunesse

*

***Angéla Morelli, auteure de romances* _ _ __*Depuis cinq ans, Angéla Morelli écrit des romances, notamment pour les éditions Harlequin, qui fêtent cette année leurs quarante ans ! "Juste quelqu'un de bien" est son quatrième roman. L'auteure y raconte la vie parisienne de Bérénice, 34 ans, écrivaine en panne d'inspiration qui multiplie les rencontres sans jamais tomber amoureuse. Elle décide alors d'affronter les questions qu'elle a toujours refusé de se poser et accepte de faire une place… aux hommes de sa vie. En commençant par son père, dont elle ne sait rien, et par Aurélien, un homme surgi du passé, qu’elle vient de croiser et qui ne l’a pas reconnue. Un roman lumineux et réjouissant, qui brosse le portrait tendre d'une femme de son temps. (présentation de l'éditeur).

Manga, BD, Livres