Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Permis

5 bons plans pour (enfin) financer votre permis

Publié par
Lauren Mezière
, le
5 bons plans pour (enfin) financer votre permis

Vous suppliez votre banquier depuis un an de vous accorder un prêt et vous commencez à lorgner sérieusement sur les crédits conso ? Halte-là ! Trendy vous offre cinq astuces pour obtenir votre permis à moindres frais.

Passer le permis, vous le savez bien, ce n'est pas qu'une question de volonté ou de sérieux dans son apprentissage : c'est aussi une question d'argent ! Pour les moins de 25 ans, le financement du code et du permis peut être un véritable casse-tête... De quoi éviter longtemps de fréquenter les salles – pourtant si accueillantes – des cours de code. Et si on vous aidait à troquer un compte en banque bien garni contre un peu de sens pratique ? Les bons plans, c'est par ici !

1. Échanger des heures de bénévolat contre le permis

L'idée se répand dans plus en plus de municipalités : à Tourcoing (Nord), Fleury-sur-Orne (Calvados) ou à Mortagne-au-Perche, des étudiants ont pu financer leur permis de conduire contre plusieurs dizaines d'heures de bénévolat dans les hôpitaux, les maisons de retraite ou les associations de la ville. Pour les moins de 25 ans en difficulté financière, c'est une véritable aubaine. Le hic ? La mesure ne s'est pas encore généralisée dans la France entière, et reste dépendante du bon vouloir des maires ou des conseils départementaux. Pour savoir ce qui se passe dans votre ville, contactez votre mission locale ou votre mairie.

2. Traquer les aides financières

Pour donner un petit coup de pouce aux jeunes âgés de 18 à 25 ans, départements et régions offrent souvent aux candidats au permis des enveloppes financières, en fonction de leur profil mais aussi des services qu'ils sont prêts à rendre ! Ainsi, vous aurez plus de chance d'obtenir cette aide si vous avez effectué votre service civique.

3. Dénicher une auto-école associative

Selon les difficultés que vous rencontrez pour financer votre permis, vous pouvez également vous adresser à une auto-école associative ou sociale, qui peut vous soutenir dans votre parcours d'apprentissage et financer tout ou en partie des leçons et de l'examen. Le plus souvent, cette mesure s'adresse aux jeunes en réinsertion, en apprentissage ou au chômage et sans formation. Pour savoir si votre profil correspond à ces exigences, rendez-vous dans votre mission locale !

4. Loucher sur le low cost

Auto-écoles en ligne, formations low cost... Les écoles de conduite à prix cassés se multiplient au fur et à mesure que les difficultés pour financer son permis s'accroissent. Attention de bien prendre votre temps pour comparer les offres et lire les témoignages d'anciens candidats : certaines écoles proposent des présentations illimitées et gratuites à l'examen du code et du permis, le vrai bon plan !

5. Passer par la conduite accompagnée

Sur le papier, aucune économie à l'horizon : c'est sur le long terme que vous avez toutes les chances de gagner de l'argent ! Les candidats ayant suivi une formation en conduite accompagnée ont en effet 74 % de taux de réussite à l'examen du permis, contre 55 % pour les élèves ayant suivi une formation classique. Moins de passages devant l'inspecteur, c'est moins d'argent déboursé...

Permis