Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Manga, BD, Livres

4 mangas so British à savourer à l'heure du thé

Publié par
BaptisteLegout
, le
4 mangas so British à savourer à l'heure du thé

Des ruelles sombres et poisseuses ou Jack l'eventreur commettait ses crimes jusqu'au palais de la reine Victoria, revisez votre histoire d'Angleterre sans en avoir l'air avec ces 4 mangas. Enjoy !

"Emma" : le quotidien d’une soubrette

"Emma" tome 1, Kaoru Mori, 18 €, série terminée en 5 tomes aux éditions Ki-oon dans la collection Latitude.

Femme de chambre au service d’une vieille perceptrice à la retraite, Emma tombe amoureuse du beau William Jones, bourgeois membre de la gentry. Si les sentiments entre ces deux jeunes gens sont sincères, leur amour est impossible. En effet, il n’est pas convenable pour une simple domestique et un représentant de la bonne société de vivre une passion au grand jour dans le Londres victorien de la fin du XIX e siècle. C’est pourtant bien leur histoire, mais aussi celle de leur entourage, que Kaoru Mori nous invite à suivre. Et c’est un chef-d’œuvre.

Sorti une première fois aux éditions Kurokawa, le manga “Emma” n’a pas rencontré le succès qu’il méritait auprès du public français. Souhaitant donner une seconde chance au titre, l’éditeur Ki-oon (qui propose par ailleurs l’excellent “Bride Story” de la même auteure) a fait le choix de le ressortir dans une magnifique édition grand format dans sa collection Latitude. Une décision des plus judicieuses qui nous permet d’admirer l’évolution du trait de Kaoru Mori au fil des pages. S’il apparaît brouillon et peu assuré au tout début de l’œuvre, il devient rapidement grandiose et ravit les pupilles. Chaque planche fourmille de détails et on en vient très rapidement à se passionner pour le destin de chaque personnage, maître ou servant, principal ou secondaire. À lire absolument.

Voir le trailer.

"Black Butler" : un diable de majordome

"Black Butler" tome 1, Yana Toboso, 6,85 €, série en cours aux éditions Kana (20 tomes parus), série en cours au Japon.

Orphelin, Ciel Phantomhive est un jeune noble anglais d'une douzaine d'années propulsé à la tête d'un empire du jouet après la mort de ses parents. Pour s'occuper de ce dernier, il peut compter sur son majordome dévoué, Sebastian. Histoire classique ? La réalité est bien plus sombre et leur relation cache de nombreux mystères. Reprenant le flambeau de son père, Ciel est en réalité le “chien de garde” de la reine, qui l'a chargé de faire régner l'ordre dans le monde de l'ombre, celui où sévissent tous les criminels. Objectif du jeune garçon : se venger de ceux qui s'en sont pris à sa famille. Et pour atteindre ce but, il est prêt à tout, même à signer un pacte avec le diable...

Ne vous y trompez pas, malgré sa thématique étrange, "Black Butler" est une petite merveille au style unique et à l'humour bien trempé. Yana Toboso profite de chaque arc scénaristique pour nous entraîner dans un nouveau style, avec toujours comme fil conducteur la quête de Ciel : voyage en bateau avec des zombis, arrivée en ville d'un cirque lié à la disparition d'enfants, réécriture du mythe de Jack l'éventreur, meurtre en chambre close à la Sherlock Holmes, comédie scolaire dans un grand lycée Londonien... À chaque page, le lecteur se retrouve plongé dans l'Angleterre victorienne et son ambiance à la fois chic et poisseuse.

"Lady detective" : enquêtes dans l'Angleterre victorienne

"Lady detective" tome 1, Jeon Hey-Jin et Lee Ki-Ha, 7,95 €, série terminée en 6 tomes aux éditions Clair de Lune.

Pendant coréen du manga, le manhwa en reprend de nombreux codes. Ce “Lady detective” que nous proposent les talentueux _ _ Jeon Hey-Jin (au dessin) et Lee Ki-Ha (au scénario) ne déroge pas à la règle et nous offre une histoire classique d'enquête mêlée de romance. Mais derrière ce thème assez convenu, plusieurs particularités méritent le coup d'œil… Prenant place dans le Londres de 1864, le récit nous amène à la suite d'une lady membre de la gentry, Elisabeth Newton, auteure de polar renommée et passionnée de meurtre. Accompagnée de son majordome et fiancé Erwin, un as du barreau ayant fait le choix de mettre un terme à sa carrière pour se rapprocher de la femme qu'il aime, la jeune détective se penchera sur de nombreux cas complexes.

Ressemblant tout d'abord à un polar assez banal, ce Manwha surprend par sa retranscription très fidèle de l'Angleterre victorienne, par le traitement de ses personnages et surtout par l'utilisation faite de la science dans les résolutions des enquêtes. De bonnes raisons de craquer, donc, pour tous les passionnés du genre.

"Le Requiem du Roi des Roses" : redécouvrez la légende de Richard III !

"Le requiem du Roi des Roses", Aya Kanno, 7,65 €, série en cours _ _aux éditions Ki-oon (3 tomes parus), série en cours au Japon.

De toute l'histoire de l'Angleterre, la lutte qui opposa les familles York et Lancaster pour accéder au trône est sans doute un des épisodes ayant nourri le plus de fantasmes. Normal, donc, que de grands auteurs tels que William Shakespeare s'en soient inspirés pour certaines de leurs œuvres. C'est justement en se basant sur les fameuses pièces de théâtre “Richard III” et “Henri VI” du dramaturge qu'Aya Kanno a écrit le scénario de son manga, en modernisant au passage certaines thématiques.

Ici, ne cherchez donc pas une trop grande véracité historique. De bossu, le jeune Richard d'York (futur roi sous le nom de Richard III) devient hermaphrodite. Ce choix permet de mieux appréhender la personnalité complexe de ce personnage qui aura marqué son pays. Servi par un dessin de qualité, ce récit offre une véritable plongée dans l'Angleterre du XVe siècle et permet de se familiariser avec un des volets les plus marquants et complexe de son histoire : la guerre des deux roses.

Voir le trailer. Lire un extrait en ligne.

Crédits : Ki-oon collection Latitudes

Manga, BD, Livres