Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

4 conseils pour réussir à surmonter son anxiété pendant une crise

Publié par
Betty Ramez
, le
4 conseils pour réussir à surmonter son anxiété pendant une crise

En pleine crise d'anxiété, difficile de mettre un stop à nos pensées négatives. Voici 4 conseils pour y parvenir !

L'anxiété est une maladie mentale bien plus répandue que ce que l'on croit. Pas facile donc d'apprendre à vivre avec sans se laisser entraîner dans des spirales de pensées négatives. D'autant qu'avec les circonstances actuelles et la distanciation sociale, il est compliqué de se changer les idées et l'on se retrouve régulièrement seul(e) avec soi-même. Ainsi, lorsque c'est le cas, on a tendance à se concentrer sur les points négatifs de nos vies et à sombrer petit à petit dans une crise d'angoisse. Cependant, il existe des solutions pour surmonter l'anxiété et se calmer. Voici 4 conseils pour réussir à stopper une crise !

Faire une pause

Crédit :
Crédit : Gettyimages

L'anxiété n'est pas facile à gérer surtout quand une crise débarque sans crier gare. Car si certaines angoisses sont prévisibles, d'autres nous envahissent sans raison apparente. La première chose à faire est donc de respirer profondément. Généralement, il existe un petit créneau entre le moment où la crise d'anxiété commence à monter et le moment où elle est vraiment là. Dans cet intervalle, essaie de faire une pause avec tes pensées. Cela va être difficile au début mais cela va devenir plus simple au fil de tes essais. Quand tu sens que tu es sur le point de craquer, dis-toi que tu es plus fort(e) que l'anxiété qui t'habite et respire doucement. Concentre-toi uniquement sur ton souffle, cela devrait faire une vraie différence.

Etiqueter

Crédit :
Crédit : Ben White,Unsplash

Souvent, quand l'angoisse s'empare de nous, des dizaines de pensées négatives tourbillonnent dans nos esprits. C'est en les écoutant nous dire combien nous sommes nuls que nous finissons par tomber dans une sorte de spirale de laquelle il est très difficile de s'extirper. Cependant, si tu commences à étiqueter tes pensées en les classant selon le sentiment qu'elles te procurent, cela te permettra de prendre du recul. Si tu te dis que tu n'es pas assez intelligente pour ton/ta partenaire, c'est une pensée de peur tandis que si tu te dis que tu as gâché un moment heureux en agissant d'une certaine manière, c'est une pensée de culpabilité. Dès qu'elles auront un nom, il sera plus simple de les reconnaître et de les laisser s'en aller.

Ne pas croire nos pensées

Crédit :
Crédit : Andrew Neel via Unsplash

Ce qui est le plus douloureux lorsque l'on fait une crise de panique, c'est de croire aveuglément en nos pensées. Pourtant et c'est la base essentielle pour réussir à vivre avec notre anxiété, nos pensées sont loin d'être réelles. Ce n'est pas parce que tu te dis que tu n'es pas quelqu'un sur qui l'on peut compter que c'est la vérité. Pour commencer à aller mieux et à réduire les crises d'angoisses, il faut donc apprendre à laisser passer nos pensées comme des nuages dans le ciel. Elles vont et viennent. Comme un cycle sans fin, elles ne sont jamais définitives et si tu commencer à les accepter et à les ressentir, elles finiront par s'en aller. C'est lorsque tu les fuis ou que tu les bloques que tu leur donnes de la force.

Pratiquer la bienveillance avec soi-même

Crédit :
Crédit : unsplash

Enfin, pour calmer une crise d'angoisse, il faut surtout que tu sois bienveillant(e) avec toi-même. Essaie au maximum de ne pas te juger lorsque cela se produit. Rien de tout cela n'est de ta faute, tu ne contrôles malheureusement pas ton anxiété. Plus tu vas te blâmer pour ce qui se passe, plus tu vas te sentir mal et accentuer tes peurs. Respire profondément et sois l'ami(e) que tu serais avec les autres envers toi-même. C'est ainsi que tu pourras te sortir d'une crise en te répétant inlassablement que tu n'y es pour rien.

Crédits : Gettyimages

Psycho