Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

10 conseils pour vaincre son stress

Publié par
Patricia Labiano
, le
No thumbnail

Le stress est nécessaire pour nous adapter au changement, aux petites et grosses agressions. S’il est de courte durée, il nous booste ! Mais lorsque l’état de stress est intense, répété, chronique, il est carrément dangereux pour notre santé.

Alexandra a 21 ans, elle est en licence de droit. Pour elle, le stress, c’est l’accumulation de contraintes.

_« Le plus difficile est de ne pas avoir du temps pour moi, pour faire des choses qui me feraient plaisir. J’ai très peu de temps pour faire tout ce que j’ai à faire. J’ai la fac, un petit boulot, mon copain… Quand je rentre, je dois faire les courses. Je voudrais plus de moments tranquilles avec mon amoureux, me reposer sur le canapé, mais la priorité, c’est la fac. » _

Une bonne hygiène de vie

D’ailleurs, même en cas d’échec dans vos études, si vous ne réussissez pas votre année, il faut vous dire, comme Alexandra, « qu’il ne faut pas lâcher, que le but, c’est d’avoir, au final, un bon boulot. » Pour elle en effet, ce qui compte, c’est le résultat. Le but est de finir ses études même si c’est dur, d’en être débarrassée. Dites-vous que rester sur un échec serait pire !

Alors pour vous aider à réussir votre année sans trop stresser (faites le test : « Savez-vous gérer votre stress ? ») , voilà dix bons conseils. Le B.A.-BA pour endormir ce stress qui ne demande qu’à se réveiller : une bonne hygiène de vie !

Dix conseils pour moins stresser

1. Se nourrir correctement, de façon équilibrée. * *

2. Dormir suffisamment. * *

3. Consommer moins d’excitants : café, alcool, tabac, médicaments… * *

4. Faire régulièrement de l’exercice. * *

5. Alterner moments de travail intense et plages de détente. C’est le meilleur moyen d’éviter de saturer. Les études sont un marathon, rien ne sert de courir… * *

6. Accepter l’idée de l’échec, s’en donner le droit. Les sessions de rattrapage, ça existe ! Et envisager de changer de voie même si vos parents ont misé sur vous pour faire médecine. Ce n’est pas la fin du monde, autorisez-vous à rater une année sans vous traiter de loser. * *

7. Apprendre à relativiser. Rien ne sert de se rendre malade, les études ne sont qu’une étape dans la vie. Plus tard, on ne vous jugera pas que sur votre cursus universitaire. * *

8. Prendre du recul sur les choses de la vie. * *

9. Ne plus résumer sa personne à ses performances. La performance à outrance, dans tous les domaines est vaine, elle engendre l’échec personnel. * *

10. Frapper à la bonne porte pour se faire aider si besoin.

Camille, 25 ans : « Comment j’ai dompté mon stress »

« J’ai commencé à avoir de grosses angoisses : je n’arrivais pas à me projeter dans l’avenir et mes parents pouvaient difficilement financer mes études. J’avais quelques « outils » grappillés dans des livres pour surmonter mes montées d’angoisse. Et je faisais du sport. Faire partie d’un club m’a obligé à avoir une vie sociale. Pour y voir plus clair dans pour mon orientation, plus tard, j’ai contacté des « anciens » au même parcours que moi. Ça a porté ses fruits. J’ai un autre outil : faire une grande fête où on oublie tout. »

Et quand vous commencez à vous sentir stressé, n’hésitez pas à faire quelques exercices pour vous relaxer.

*A consulter aussi :*

- Petit coup de blues ou vraie déprime ? - L'insomnie, la hantise de mes nuits - DOSSIER : « Troubles alimentaires : attention, danger ! » - Accro à la cigarette, j'arrête - DOSSIER : « Drogues : ne pas se laisser piéger » - Accro à l'amour ou au Net, ça se soigne ! - Peut-on prévenir les tentatives de suicide ? - Rapports non protégés : quelles conséquences ? - Comment se remettre d'une rupture amoureuse ? - Je suis jalouse, mais je me soigne - Je m'accepte comme je suis ! - DOSSIER : « Comment choisir son psy ? » - DOSSIER : « Mal-être : les clés pour remonter la pente » - DOSSIER : « Quelle alimentation pour retrouver la forme ? » - DOSSIER : « Gyms douces : laquelle choisir ? » - Quatre méthodes pour retrouver sa concentration - Petits maux : je me soigne avec des plantes

Psycho